Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Et si Pokémon Go amenait les jeunes à se rendre aux urnes ?

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Juillet 2016, 03:45am

Catégories : #JEU, #JEUNESSE

Et si Pokémon Go amenait les jeunes à se rendre aux urnes ?

Dépassant le cadre du simple jeu mobile, le phénomène de société Pokémon n'échappe pas à la récupération politique. De là à faire des différents bureaux de vote des PokéStops pour attirer les jeunes électeurs, il n'y a plus qu'un pas.

C'est d'ailleurs aux Etats-Unis, où la bataille pour l'élection présidentielle fait rage, que l'idée a été émise. Hillary Clinton, la candidate démocrate, a ainsi choisi de surfer sur la «PokémonGomania» pour tenter de convaincre la «génération Y» de se rendre aux urnes.

 

Lors d'un meeting, elle s'est d'ailleurs adressés aux créateurs de l'application, en déclarant : «je ne sais pas qui a créé Pokémon Go, mais je cherche un moyen de le transformer en Pokémon 'allez voter'», a-t-elle lancé face à un public hilare.

 

 
 

L'idée émise sur le ton de la plaisanterie n'est toutefois pas une simple blague, puisque l'équipe d'Hillary Clinton a organisé, le 16 juillet dans l'Ohio, une réunion publique de campagne dans un lieu référencé comme PokéStop. L'invitation (voir ci-dessous) soulignait qu'il était possible d'y «obtenir des pokémons gratuitement pendant que l'on s'incrit sur les listes électorales» (sic).

meeting-clinton-pokemon.jpg

Et dans cet esprit que certains hashtaguent déjà #PokéPolitique, le parti démocrate n'est pas le seul. Son grand rival, le parti Républicain et son candidat Donald Trump n'ont pas manqué de railler Hillary Clinton, dans une vidéo reprenant les codes de la célèbre application, désormaistéléchargées plus de 75 millions de fois dans le monde.

 

Si le succès de Pokémon Go perdure au-delà de 2016, nul doute qu'il inspirera les candidats à la présidentielle et aux législatives de 2017 en France. Déjà certains politique n'ont pas manqué de parler du péhnomène via leurs comptes Twitter. Bruno Le Maire et Geoffroy Didier ont ainsi été parmi les premiers à dégainer leurs smartphones pour s'exprimer sur le phénomène.

 

 

 

La députée du groupe écologiste, Cécile Duflot, s'est elle aussi fendu d'un tweet bienveillant à l'attention des fans du jeu mobile. Et si les campagnes électorales avaient déjà commencé pour tous nous attraper ?

 

 
  •  

Commenter cet article

Archives