Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Elle donne naissance à son fils sur la bande d'arrêt d'urgence de l'A1 avec l'aide des CRS

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Juillet 2016, 03:11am

Catégories : #FAITSDIVERS, #GROSSESSE

Elle donne naissance à son fils sur la bande d'arrêt d'urgence de l'A1 avec l'aide des CRS

Une femme a récemment donné naissance à son fils sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute A1 en Seine-Saint-Denis. Un accouchement réalisé grâce à l'aide des pompiers, au téléphone, et des CRS, arrivés sur place.

 

Une femme a donné naissance à un garçon la semaine dernière sur une bande d'arrêt d'urgence d'autoroute avec l'aide des pompiers, au téléphone, et des CRS, arrivés sur place, a-t-on appris mardi de la police et de la famille.
   
Selon la femme CRS qui a porté assistance à la mère, et préfère rester anonyme, l'accouchement a été bref et mouvementé. Mais "l'enfant  se porte à merveille", a dit le père, Christophe.
   
L'autoroute est bondée quand la mère perd les eaux
 
Jeudi dernier au petit matin, l'épouse ressent des premières contractions. Le couple, qui habite à Villeparisis (Seine-et-Marne), se précipite dans sa voiture - avec les deux grands-mères - afin de se rendre à l'hôpital Necker, à Paris. Mais tandis qu'ils roulent sur l'autoroute A1 à hauteur du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), la femme hurle et perd les eaux.     
 
Le mari raconte s'être alors garé sur la bande d'arrêt d'urgence et avoir joint les sapeurs-pompiers qui ont prodigué, par téléphone, leurs  conseils, conscients de l'imminence de la naissance. Il est environ 8H00 et l'A1 est bondée.      
 
"Cela s'est fait simplement " 
 
Les premiers arrivés sur place sont les CRS autoroutiers dont une femme. "Il était temps d'agir", a-t-elle raconté, "la tête était sortie". Elle s'est souvenue, poursuit-elle, de son propre accouchement pour "tirer le bébé qui venait". 
 
C'est le père qui réceptionne le bébé, le prend dans ses mains puis le donne à la femme CRS qui le fait pleurer et le pose sur le ventre de la mère. "Bienvenue chez nous", dit alors le père, ému et bouleversé, à son enfant. "Ça s'est passé très vite, on n'a pas le temps de réaliser ni de réfléchir",  commente-t-il après coup. 

"Cela s'est fait simplement", a renchéri la femme CRS. "Ça fait partie de l'imprévu, notre lot quotidien. Sauf que l'on est plutôt habitué à gérer la  mort. Là, on a donné la vie."  

 Source

 

Commenter cet article

Archives