Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment j'ai essayé d'acheter un billet pour la finale de l'Euro

Publié par MaRichesse.Com sur 10 Juillet 2016, 04:17am

Catégories : #SPORTS, #ECONOMIE

Comment j'ai essayé d'acheter un billet pour la finale de l'Euro

Qui l'eut cru ? La France est en finale de l'Euro 2016 face au Portugal. Et de nombreux supporters de dernière minute, comme moi, auront sans doute l'idée de vouloir trouver un billet pour assister en direct aux exploits d'Antoine Griezmann et les siens dimanche 10 juillet au Stade de France. C'est la mission qu'on m'a confiée mercredi. Quatre jours pour trouver un billet. Et ce n’est pas une mince affaire, sachant que tous les billets officiels de l’UEFA ont été vendus. 

Première étape, je tente la voie légale. Je me rends donc sur laplateforme officielle de revente mise en place par l'UEFA, organisatrice de l'événement. Je tombe sur un questionnaire très complet qui me demande jusqu'à mon numéro de passeport. Après avoir rentré quelques chiffres au hasard, j'accède au système, pour des places qui vont de 85€ en catégorie 4 à 895€ pour la première catégorie. Les tarifs sont élevés mais restent abordables comparés à ce que j'ai découvert par la suite. Malheureusement, aucun ticket disponible. Évidemment, cela aurait été trop simple.  

 

Sur Facebook, "attention arnaque"

Pas le choix, je dois passer par une voie moins officielle. Facebook pour commencer. Le groupe "Achat/Vente/Échange" a créé une page spéciale Euro 2016. Sur celle-ci, de nombreuses annonces proposent l'achat ou la vente de billets de toutes catégories.

 

 

Capture d'écran d'une des pages Facebook consacrées à la revente de billets pour assister aux matchs de l'Euro. 
Capture d'écran d'une des pages Facebook consacrées à la revente de billets pour assister aux matchs de l'Euro.  (FACEBOOK)

 

 

Une en particulier me saute aux yeux : "Attention arnaque", publiée par un certain Hafid qui dénonce les méthodes de vente d'une jeune femme qui exigeait de lui un virement bancaire avant tout envoi de places. Contacté pour en savoir plus, il m'explique avoir des amis habitués de la revente au noir d'entrées pour des matchs ou des spectacles, tous inscrits sur ce groupe Facebook. Mais il refuse de m'en dire plus. 

Prête à me lancer, je m'aperçois qu'il faut effectivement être inscrite au groupe avant de pouvoir poster une annonce. Après une demi-journée de patience, ma demande n'avait toujours pas été acceptée. Qu'importe, j'ai contacté directement, via leur compte Facebook, les auteurs d'annonces de vente. Évidemment, toutes leurs places proviennent du fameux tirage au sort de l'UEFA, des places nominatives. Pas de souci si j'en achète une ? Réponse d'un vendeur : "Pas de problème, je vous envoie une photocopie de ma pièce d’identité""Soyons lucides, les noms des billets ne sont pas contrôlés", me rétorque un autre. Ce que me confirme un collègue qui a déjà assisté à plusieurs rencontres. 

Je tombe alors sur l’annonce d’Alexandre. En privé, il me demande 3000€ pour quatre places. Pourquoi les met-il en vente ? "Pour avoir de quoi manger car financièrement c’est dur en ce moment", affirme-t-il. Mais d'autres utilisateurs l'accusent d'être un "mytho" ou un "fake" et de poster son annonce tous les jours en augmentant chaque fois le prix demandé. Une arnaque ? Difficile à savoir. Lui se défend : "Le marché fluctue et je ne veux pas vendre à perte."Et si je trouvais un autre moyen de dégoter une place ? 

 

De 695 à 10 000 € le billet

Après une rapide recherche sur Google, des liens commerciaux me mènent sur des sites internet tels que Filaextra, Viagogo et CompareTickets. Là, les prix oscillent entre 695 et 10 000€ le billet mais ne varient même pas en fonction des catégories. Certains précisent "visibilité moyenne". Merci pour l’info, c’est la moindre des choses à ce prix-là ! Mais problème : si sur Facebook les vendeurs proposent de remettre en mains propres et souvent avec justification de la facture, ces sites fonctionnent par livraison postale. En lisant les conditions d’utilisations, on s’aperçoit que seul Viagogo assure la fiabilité des billets et propose un remplacement ou remboursement en cas d’arnaque. Les vendeurs sont payés une fois que l’acheteur a pu assister au match. Quant à Filaextra, les CGU indiquent que le site "ne contrôle, ni ne garantit la véracité ou l’exactitude des annonces des utilisateurs vendeurs, ni les qualités des vendeurs concernant la vente des articles". Pas très rassurant. 

Une autre possibilité s’offre à moi, les annonces du Bon coin. En tapant "billets foot euro 2016", aucune annonce ne m'est proposée. Seule l’entrée "euro 2016" semble concluante. Des annonces toutes plus farfelues les unes que les autres sont répertoriées. "Équipement caravaning euro 2016" à 900€, "DVD finale euro 2016" à 1000€... Autant d'annonces derrière lesquels se cachent en réalité des places pour la finale.

 

 

Capture d'écran du site Le Bon Coin avec quelques annonces promettant des albums Panini mais vendant en réalité des places pour la finale de l'Euro. 
Capture d'écran du site Le Bon Coin avec quelques annonces promettant des albums Panini mais vendant en réalité des places pour la finale de l'Euro.  (LE BON COIN)

 

 

En contactant les annonceurs, ils m’expliquent tous que Le Bon Coin supprime leurs annonces un peu trop explicites car elles sont illégales. Je tente moi-même l'expérience et doit recommencer trois fois car "l'annonce 'Billet finale euro foot que vous avez déposée sur leboncoin.fr ne respecte pas nos règles de diffusion". Celle enfin acceptée s’intitule : "Carnet panini euro 2016 final". Assez explicite pour recevoir trois propositions en deux heures, à pas moins de 1000€ la place. 

Sur Ebay, les prix sont aussi totalement exorbitants. Un certain MMGIM*** affiche des tarifs comme 3600€ pour trois places. Son pseudo est fréquent sur le site, je le retrouve sur des annonces pour des vêtements, des montres... Après quelques échanges de mails, il reste flou sur ses activités : il m'explique être un "particulier qui utilise un nom d’entreprise pour revendre". Pas étonnant quand on pense qu'il risque 15 000€ d'amende. Selon Jean-François Vilotte, l'avocat de l'UEFA, l'acheteur ne risque pas grand chose à part se faire arnaquer. En revanche, les revendeurs sont dans le collimateur des autorités. 

 

La France qualifiée, les prix flambent

Dernière tentative à deux jours de la finale. La France vient de se qualifier pour affronter le Portugal. Sur Le Bon Coin, les prix flambent. Je trouve des billets à 1200€ en catégorie 3 au lieu de 295€, 1400€ en catégorie 1 au lieu de 895 € ! Je retourne sur Facebook. Alexandre propose toujours ses places. Elles sont pourtant toujours au même prix, à 750€ l'unité. Ce qui me semblait très cher au début de mes recherches me parait aujourd'hui bon marché. Des membres du groupe plaisantent : "Vivement dimanche matin, que tu les mettes à 200€ !"

En suivant la logique de cet internaute, et à défaut d'être riche, il ne me reste plus qu'à espérer que des vendeurs désespérés revendent leur place à prix coûtant à 2h du match devant le Stade de France...  A moins que mon salut ne vienne d'un Allemand déçu. Mon téléphone n'a cessé de sonner vendredi. Au bout du fil, des supporters de la Mannschaft qui me proposent leurs tickets avec une petite marge.  

 Source

 

Commenter cet article

Archives