Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment financer votre séjour Erasmus + ?

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Juillet 2016, 10:17am

Catégories : #ASTUCES, #ECOLE, #ECONOMIE

Comment financer votre séjour Erasmus + ?

Partir étudier à l’étranger grâce au programme Erasmus + est toujours un investissement financier conséquent. Heureusement, l’Europe, les régions et les banques mettent en place des allocations et prêts pour aider les étudiants qui souhaitent parcourir le monde.

Allocation Erasmus +

Les aides apportées par la bourse Erasmus+ sont variables : elles peuvent dépendre de l’université d’origine et de la destination de l’étudiant. Si le coût de la vie y est élevé, cette allocation  sera plus conséquente. Elle se situe entre 100 et 320 par mois pour suivre un enseignement et de 240 à 350 si le séjour est effectué dans le cadre d’un stage.

Il est capital de se renseigner auprès du bureau des relations internationales de votre université pour connaître le montant exact qui peut vous être attribué et pour vous aider dans votre démarche administrative. Il ne faut pas hésiter à relancer régulièrement l'administration pour être certain de recevoir l'allocation en temps et en heure. Dans le cas contraire, certaines aides ne peuvent parfois versées qu’au retour du séjour Erasmus +.

Pour les étudiants originaires des DOM/TOM, un complément de 600 euros leur est apporté sur la totalité du séjour.

Aide à la mobilité internationale

Pour accéder à cette aide, l’étudiant doit être soit éligible à une bourse du Crous, soit à une aide d’urgence annuelle. Son séjour doit s’effectuer sur une période comprise entre deux et neuf mois consécutifs.

Les boursiers sur des critères sociaux continuent de percevoir leurs bourses et bénéficient d’une allocation supplémentaire mensuelle de 400 euros. Elles sont versées à la même fréquence qu’en France.

Les aides de la région

Certaines régions et départements proposent des bourses, des prêts d’honneur ou des aides au transport, voire un revenu minimum étudiant pour ceux qui ont décidé de partir étudier à l’étranger.

Ici encore, un passage au bureau des relations internationales de votre université permettra de connaître précisément les aides potentielles, les démarches à accomplir et les montants perçus.

Publicité

Crédit Agricole Morbihan

Les prêts

Erasmus + offre depuis le printemps 2016 aux étudiants en master la possibilité de demander un prêt pour financer leurs études à l’étranger. Ces prêts s’étalonnent de 12 000 euros pour un Master en un an à 18 000 euros pour un master en deux ans. Les banques qui proposent ces prêts sont la Banque populaire et la Caisse d’Épargne de la BPCE, l'organe commun aux deux banques. Les taux d'intérêts varient en fonction du pays. Ils sont néanmoins inférieurs au taux commercial standard.

Il est nécessaire de résider en France et de partir étudier à l’étranger ou de résider à l’étranger et de venir étudier en France pour être éligible à ces prêts étudiants. Un compte bancaire dans une des 16 banques régionales offrant cette option est aussi une obligation.

Un prêt étudiant classique souscrit auprès d'une banque peut être une solution. Les taux de prêt moyens sont autour de 1 % de la somme de l'emprunt. Les fonds peuvent être délivrés en une seule fois ou débloqués progressivement au rythme des besoins de l'étudiant. Si vous le souhaitez, vous pouvez demander une période de « différé de remboursement », par exemple, vous commencerez à rembourser à la fin de vos études. Attention, cette solution est plus coûteuse. Voici un exemple de simulateurs de prêts étudiants.

Sachez qu'il existe aussi un prêt étudiant garanti par l’État, vous pouvez emprunter jusqu’à 15 000 euros sans demande de caution ni conditions de ressources. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives