Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ces villes qui jouent collectif pour le 14 Juillet

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Juillet 2016, 03:16am

Catégories : #FRANCE

Ces villes qui jouent collectif pour le 14 Juillet

Pour faire la fête mais aussi des économies, des communes mettent leurs moyens en commun à l’occasion du 14 juillet. Dans la métropole lilloise, Loos et Haubourdin organisent un seul et même concert, quand Santes et Houplin-Ancoisne mutualisent leur feu d’artifice.

 

Bien loin de Marcq-en-Barœul et de son concert de Christophe Willem à 30 000 euros, les communes de la métropole lilloise se serrent la ceinture pour maintenir les festivités du 14 juillet. Loos et Haubourdin d’un côté, et Santes et Houplin-Ancoisne de l’autre, ont mutualisé leurs moyens afin d’offrir à leurs habitants concert et feux d’artifice d’envergure.

 

Entre 15 et 50 % d’économie

Souvent réticents à communiquer leur budget, les élus ont confié à La Voix du Nord réaliser des économies entre 15 % et 50 % grâce à ces festivités communes. À Santes, Philippe Barret annonce un budget de 2 300 euros pour le feu d’artifice, organisé en commun avec Houplin-Ancoisne, « soit 800 euros d’économies par rapport à l’an dernier ». C’est « la première fois » que le feu d’artifice sera tiré depuis le pont de la Deûle, entre les deux villes. « Les artificiers, c’est nous, confie le maire. Nous avons des employés formés à le lancer. » D’où le faible coût du spectacle pyrotechnique accompagné de musique, qui durera vingt-cinq minutes : « Un plus beau spectacle qu’auparavant », insiste Philippe Barret.

À Haubourdin et à Loos, les deux voisines économisent chacune 15 000 à 20 000 euros dans les festivités en commun. Contre 40 000 euros auparavant, la mairie de Loos estime à 20 000 euros son investissement dans le concert et le feu d’artifice organisés avec Haubourdin. « À un kilomètre de distance, on avait auparavant deux fêtes différentes », regrette la maire de Loos Anne Voituriez. Heureusement, « les contraintes budgétaires actuelles amènent les collectivités à faire preuve d’innovation et à redéfinir leurs priorités », estime Hélène Desramault, directrice de cabinet à la mairie d’Haubourdin. C’est donc la deuxième année que les municipalités mutualisent leurs « moyens techniques, humains et financiers afin de maintenir les festivités ».

Un grand concert sera organisé mercredi 13 juillet à 21 heures au château de la Pierrette, «un lieu symbolique car il joint les deux villes », avec les Drôles de Dames (Sabine Paturel, Caroline Loeb, Desireless et Enzo Enzo), ainsi qu’une ex-participante à l’émission « The Voice », Olympe, sans oublier François Feldman. Un feu d’artifice de quarante minutes, «tableau musical de La Marseillaise », clôturera la soirée. Le tout encadré par les polices municipales de Loos et Haubourdin, « ensemble sur le terrain ».

 

« Pas de surenchère »

Et comme à Santes et Houplin-Ancoisne, « nous offrons un spectacle de qualité supérieure et nous avons même pu proposer, depuis 2015, une animation qui n’existait pas précédemment », insiste Hélène Desramault. À savoir l’ouverture de la piscine l’après-midi du 13 juillet, « à tous les Loossois et Haubourdinois, gratuitement ». « Mais pas de surenchère, tempère Anne Voituriez. Il faut rester dans nos moyens. »

Feu d’artifice entre Santes et Houplin-Ancoisne, le 13 juillet à 23 h, sur les rives de la Deûle. Concert entre Loos et Haubourdin le 13 juillet, à 21 h, suivi du feu d’artifice vers 23 h, au château de la Pierrette à Loos. Entrée libre. Renseignements : 03 20 38 84 84 (Santes), 03 20 10 40 00 (Loos). 

Source

 

Commenter cet article

Archives