Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Cabines UV : quelles précautions faut-il prendre ?

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Juillet 2016, 11:12am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #ASTUCES

Cabines UV : quelles précautions faut-il prendre ?

Fin du feuilleton, la justice a tranché. Le Conseil d’Etat a validé mercredi 27 juillet les mises en garde sur les risques de cancer concernant les cabines de bronzage. Les professionnels souhaitaient faire annuler l’arrêté qui les obligeait à informer et avertir les utilisateurs des appareils de bronzage. Mais la juridiction en a décidé autrement. 

 

Vieillissement de la peau, risque de cancer et de carence en vitamine D

Parmi les mentions obligatoires, le Syndicat national des professionnels du bronzage en cabine, la Confédération nationale de l’esthétique-parfumerie et la société SAS Alizés Diffusion doivent obligatoirement inscrire que "le rayonnement artificiel d’un appareil de bronzage peut provoquer des cancers de la peau et des yeux". Dans sa décision, le Conseil d’Etat a estimé que l’essentiel des mesures prises par l’arrêté "ne sont pas disproportionnées au regard des risques que représentent les appareils de bronzage pour la santé et la sécurité des consommateurs".

Comme le rappelle le ministère des Affaires sociales et de la Santé, les UV artificiels ne préparent pas la peau au soleil et augmentent le risque de cancers cutanés. De plus, ce bronzage provoque un vieillissement prématuré de la peau. A savoir également : il ne permet pas la synthèse de la vitamine D par l’organisme. Pour limiter les risques, le ministère de la Santé donne quelques conseils à suivre en rappelant que l’Institut national du cancer s’oppose au bronzage en cabine. Mieux vaut ne pas cumuler les expositions aux UV naturels aux UV artificiels.

 

 

Stop au déodorant et à la crème de jour

Parmi les règles à suivre, le gouvernement souligne l’importance de ne jamais dépasser la durée et la fréquence des séances affichées par le centre de bronzage. Ce rythme est à adapter à sonphototype. Pour protéger sa peau, les spécialistes recommandent de ne pas s’appliquer de produits cosmétiques parmi lesquels : du déodorant, du parfum, de la crème de jour, du maquillage, etc.

Le ministère de la Santé rappelle aussi la nécessité de porter des lunettes spécifiques de protection soulignant qu’elles doivent être "obligatoirement mises à la disposition des utilisateurs par l’exploitant".  Pour ne prendre aucun risque, le mieux reste de prendre conseil auprès de son médecin traitant afin de s’assurer que vous ne prenez aucun traitement qui pourrait renforcer l’effet néfaste des UV.  Et attendez toujours 48 heures minimum entre deux séances. 

 Source

Commenter cet article

Archives