Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Achat immobilier : les 10 différents types de prêts immobiliers

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Juillet 2016, 09:41am

Catégories : #ECONOMIE, #MAISON, #FAMILLE, #ARGENT

Achat immobilier : les 10 différents types de prêts immobiliers

Choisir le type de prêt le plus adapté à votre situation

Le prêt immobilier classique amortissable se rembourse par mensualités comportant une partie en capital (amortissement) et une autre en intérêts. La partie de capital remboursé augmente chaque mois et celle des intérêts diminue. C’est le prêt le plus adapté aux primo-accédants.

Le prêt relais permet d’acheter un nouveau bien sans devoir attendre la vente du précédent. La banque avance jusqu'à 80% de la valeur du bien à vendre, sur une période de 1 à 24 mois. Le capital est remboursé après avoir vendu le bien. Il est donc réservé pour un deuxième achat.

Le prêt in fine est un crédit où le capital est généralement placé dans un produit de placement (type assurance-vie). Le capital investi complété d’une épargne régulière permet de rembourser le crédit en une seule fois à la dernière échéance du prêt. Ce type de prêt est plutôt réservé aux acheteurs qui bénéficient d’un investissement de départ conséquent. Il répond généralement aux besoins d’investisseurs qui financent un achat destiné à la mise en location.

Le compte épargne-logement (CEL) est une épargne régulière et rémunérée. Vous bénéficiez de fonds disponibles à tout moment pour votre projet immobilier. En effet, un CEL vous permet d'obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié (sous certaines conditions).

Le plan épargne-logement (PEL) est une épargne bloquée avec laquelle vous constituez un apport personnel. Par ailleurs, les dépôts réguliers effectués pendant une durée minimale de 4 ans vous permettent également d’obtenir un crédit immobilier à des conditions privilégiées. La durée et le montant de votre prêt étant fonction des intérêts générés par votre PEL.

Recourir à un prêt réglementé

Les prêts réglementés sont encadrés par les pouvoirs publics et sont destinés au financement de votre résidence principale. On trouve : le prêt à taux zéro, le 1% Logement, le prêt conventionné et le prêt à l’accession sociale.

Le prêt à taux zéro (PTZ) est destiné à faciliter le premier achat de votre résidence principale. Il est soumis à des conditions de ressources et vient compléter un prêt principal. Il peut se cumuler avec d’autres prêts réglementés et est accordé sans frais de dossier avec 0% d’intérêt.

Le prêt 1% Logement ou le prêt «Accession» d’Action logement est considéré comme un apport personnel. Son taux est réglementé à 1,50%. Il est réservé aux primo-accédants, salariés (ou retraités depuis moins de 5 ans) d’une entreprise privée non agricole employant au moins dix salariés.

Votre revenu fiscal de référence de l’année (n-2, ou n-1, s’il est plus favorable) doit être inférieur aux plafonds du prêt locatif intermédiaire. Une partie des prêts peut être attribuée sans conditions de ressources. Selon la zone géographique, son montant peut varier de 7 000 € à 25 000 €. La demande de prêt doit être adressée à votre employeur.

Le prêt conventionné permet, sans conditions de revenus, de financer 100% de l’opération immobilière.

Le prêt à l'accession sociale (PAS) est destiné à financer une partie ou la totalité du prix d'achat de votre résidence principale. Il peut également financer des travaux dans votre résidence principale. Il est fonction d’une surface minimale pour le logement et est soumis à des conditions de ressources. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives