Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 choses à savoir sur Molotov.tv

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Juillet 2016, 07:03am

Catégories : #INTERNET

5 choses à savoir sur Molotov.tv

Le site Molotov.tv, né à Paris et qui doit son nom à l'ancien ministre des Affaires étrangères de l'URSS, veut révolutionner la télévision en permettant de regarder des programmes en différé comme de choisir les émissions par thème ou par intervenant. Petit guide de ce service au nom détonnant qui devient accessible ce lundi 11 juillet 2016 au grand public sur Apple TV et iPad.

Il a été créé par des serial entrepreneurs. À la manœuvre, l'ancien responsable de l'innovation de TF1 Jean-Marc Denoual, l'ancien numéro un d'Allociné Jean-David Blanc, le cocréateur de Gamekult Kevin Kuipers et même Pierre Lescure. Un beau cocktail pour redonner un coup de jeune à la télévision de papa.

Les Américains l'adorent

Après avoir suscité l'admiration de Reed Hastings, numéro un de Netflix, le petit site français est mis en avant par Apple, qui en fait un exemple réussi d'application pour son Apple TV. En attendant la ChromeCast de Google ? « Nous croyons que le futur de la télévision consiste dans les applications, et Molotov est un exemple de ce que les développeurs créent pour tvOS et iOS », explique Eddy Cue, senior vice-président à Apple. « Les utilisateurs d'iPhone, iPad et d'Apple TV vont avoir accès à la nouvelle appli Molotov, qui leur donne accès à quelques 100 chaînes de sport en direct et de loisirs. »

 

La télévision n'est pas morte. Mieux, le grand public est prêt à payer pour cela.

Quelque 2,5 milliards d'euros sont investis chaque année en programme pour la télévision gratuite, et autant pour la télévision payante, chiffre le site, qui veut mieux exploiter cette création. « Je suis impressionné par la richesse de certains documentaires », poursuit le cofondateur du site Jean-David BlancDans sa formule gratuite, le service de 35 chaînes, notamment la TNT, est gratuit et permet l'enregistrement de 10 heures de programme. Pour 3,99 euros par mois, Molotov.tv permet d'enregistrer 100 heures de programme et de regarder quatre programmes en simultané. La formule à 9,99 euros par mois donne accès à 70 chaînes sans engagement et à 100 heures d'enregistrement. Molotov compte aussi toucher des commissions sur les chaînes payantes qu'il commercialisera.

 

 

Le service est facile d'utilisation. Grâce à un mini-moteur de recherche intégré en haut du site, il est possible de retrouver des fictions en fonction d'un thème, d'un acteur ou d'un réalisateur, tout comme de commander, en un clic, un enregistrement ou encore de revoir – durant sept jours – un programme. Il est aussi possible de dire sur Facebook un que l'on a aimé un programme. Et, à l'avenir, il sera possible de partager sur les réseaux sociaux un court extrait, d'une trentaine de secondes lorsque les droits le permettront, de ce que l'on a aimé. Enfin, il sera possible, après un dîner ou un rendez-vous, de partager et « revivre »  le moment d'une émission qui a suscité le plus de réactions sur Twitter. Si 100 000 personnes se sont préinscrites sur le site, il faudra prendre garde d'avoir suffisamment de débit pour répondre à la demande, et cela avec des images de qualité.

 

Ce qu'on attend encore. Certaines chaînes comme les chaînes payantes du groupe Canal Plus ou encore beIN manquent encore à l'appel, mais ce problème pourrait être résolu à l'avenir. Le service sera aussi plus intéressant lorsqu'il sera accessible dans d'autres pays. « Après la France, nous devrions nous intéresser à toute l'Europe », explique le cofondateur du site Jean-Marc Denoual. « Nous pensons que cette application française pourrait faire un carton en dehors de France. Nous serions, par exemple, ravis de l'accueillir aux États Unis », confirme Shaan Pruden, responsable des relations avec les développeurs chez Apple. D'ailleurs, il serait pertinent que le service permette d'accéder aux chaînes du monde entier, un peu comme une radio internet. Un beau chantier pour le site qui, après avoir levé 10 millions d'euros, prépare une nouvelle levée de fonds. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives