Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


3 bonnes raisons de ne toujours pas être passé à Windows 10

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Juillet 2016, 08:54am

Catégories : #TECHNOLOGIE

3 bonnes raisons de ne toujours pas être passé à Windows 10

Il ne vous reste qu’une très grosse poignée d’heures avant de devoir payer pour Windows 10. Si vous n’avez pas encore sauté le pas, voici trois raisons de rester sous Windows 7… ou Windows 8.1.

Demain, s’éteindra la période de mise à jour gratuite de vos machines sous Windows 7 et 8.1 vers Windows 10. Si la nouvelle version a été largement saluée comme représentant un bel ajustement, par rapport à son aîné mal aimé, cela ne signifie pas pour autant que passer à Windows 10 est forcément une bonne idée. Voici trois bonnes raisons de rester à distance de cet OS.

  • Un vieil ordinateur, de vieux périphériques

La première et sans doute la meilleure raison de ne pas sauter le pas est que votre PC est un peu trop vieux et qu’il ne répond tout simplement pas aux exigences nouvelles de Windows 10. L’OS de Microsoft requiert en effet au moins 16 ou 20 Go d’espace disque pour s’installer, selon que vous vous intéressiez à la version 32 ou 64 bit.
Le processeur doit être cadencé à au moins 1 GHz, être épaulé par 2 Go de Ram, pour la version 64 bit, comptez 1 Go pour la version 32 bit et la carte graphique doit être compatible avec DirectX9, au moins.

Mais votre PC n’est pas le seul en cause ici. Vous pouvez également utiliser de vieux périphériques. Dans ce cas, il est prudent de vous assurer que les fabricants de vos différents appareils ont mis à disposition des pilotes et logiciels qui tourneront bien sous Windows 10. Ils ont eu presque un an. Si ne l’ont pas fait, désolé, mais il y a peu de chance qu’ils le fassent maintenant.

  • L’omniprésence de Cortana et votre vie privée

Deux raison, au cœur de Windows 10 se trouve Cortana, l’assistant personnel de Microsoft. L’outil remplace le système de recherches traditionnel de Windows etcollecte nombre de vos données. Vous pouvez contrôler l’étendu de sa supervision de vos activités et données mais une certaine opacité demeure. Vous n’êtes d’ailleurs pas les seuls à vous en inquiéter. La CNIL vient de donner trois mois à Microsoft pour mettre son système d’exploitation avec la loi française.
Certains iront même jusqu’à dire que cette ouverture forcée de la recherche sur le Web (et avec Bing, uniquement) leur pose problème.
 

  •  Un manque de liberté et l’impression d’être un pigeon

Troisième raison, une impression de ne plus avoir la main. Les vieux PCistes aiment bien savoir ce qu’ils installent, y compris les mises à jour. Avec Windows 10, vous n’avez pas vraiment le choix. Windows Update télécharge et installe les mises à jour automatiquement. Si l’une d’elle pose un souci, il vous faudra la retrouver et la supprimer manuellement, a posteriori. En définitive, vous n’avez qu’une option, choisir quand votre ordinateur redémarrera pour éviter de vous voir interrompu en plein jeu, par exemple.

Par ailleurs, cette politique du choix imposé se manifeste également avec la disparition du Media Center, qu’on ne peut pas installer par ailleurs et qui signe également la fin du support de la lecture de DVD. Sauf si vous dépensez une petite quinzaine d’euros pour télécharger l’application Windows DVD Player sur le Windows Store…

Voilà qui nous mène tout droit à l’introduction de publicités dans les classiques que sont le Solitaire et le Démineur. Il faut souscrire à un abonnement pour ne plus avoir de pub. On parle bien d'un abonnement et pas un achat définitif… Vraiment ? 

 Source

Commenter cet article

Archives