Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 raisons surprenantes de porter son nouveau-né à temps plein

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Juillet 2016, 21:21pm

Catégories : #ASTUCES, #PARENT, #BEBE, #SANTE-BIEN-ETRE, #FAMILLE

10 raisons surprenantes de porter son nouveau-né à temps plein

Vous demandez-vous pourquoi porter les bébés, alors que nous avons d'autres alternatives de nos jours? Ou êtes-vous un parent qui sent que porter son bébé est un bon choix avec toutes les fibres de son corps, mais qui aimerait en savoir plus et pouvoir expliquer pourquoi?

Le portage des bébés est un phénomène tendance dans notre société que ce soit dans les bras ou dans un porte-bébé varié.

 

Nous les fanatiques du portage oublions ou, pour ne pas entrer dans un débat, omettons parfois de mentionner la science qui se cache derrière le portage des enfants. Mais il y a des faits très convaincants en faveur du mouvement «Portez tous les bébés», et de faire le portage à temps plein (#wearallthebabies #conceptducontinuum).

Voici donc 10 raisons surprenantes de faire le portage de son nouveau-né à temps plein

1. Les bébés seraient prématurés

Aussi percutant comme révélation que cela peut être, c'est une position adoptée par plusieurs ethnopédiatres. Suivant les changements apportés par la bipédie, l'anthropologue Meredith Small précise que l'évolution a fait que nos bébés sont nés «prématurément» à 9 mois pour faciliter le passage de la tête dans le bassin. Ça explique bien des choses!

D'abord, cela explique pourquoi nos bébés ne sont pas assez autonomes pour bien s'agripper ou se déplacer un peu à la naissance, leur température se régule mal, la nourriture maternelle par le lait est la plus appropriée, et plus. Ce serait vers leurs 6 à 9 mois qu'ils atteignent l'équivalent de nos proches cousins, les bébés singes.

Je crois que cette information nous aide aussi à revoir le portage après ces premiers mois vers un plus actif, où le bébé peut s'agripper.

Le portage dans les bras ou le porte-bébé durant les premiers mois deviendrait donc la 2e grossesse, la «grossesse extérieure», qui leur manque.

2. La position naturelle du bébé serait d'être porté - et pour la maman serait de faire du portage

«Les bébés sont faits pour être portés sur les hanches selon l'ouverture naturelle de leurs jambes!», que je m'exclame à mon chum.

{Criquets.}

Je suis {décidément} une passionnée du portage, car c'est une de mes grandes découvertes de l'année. Mais je l'assume, car je crois que c'est une des informations les plus importantes pour le bien-être des enfants.

Dans son livre A Baby Wants to Be Carried, l'auteure Evelyn Kirkilionis évoque ses recherches sur l'anatomie des bébés. Selon elle, la position naturelle, sans effort, est pour eux d'être en grenouille, soit les genoux relevés à environ 100 degrés, et écartés de préférence à 45 degrés. C'est la position qu'ils tiennent naturellement couchés sur le dos (il ne faudrait pas forcer leurs jambes vers le bas pour cette raison).

Cette position se trouve à être exactement celle qu'offrent les hanches des mères. D'ailleurs, un bébé de 6 mois commencerait à serrer ses jambes pour s'y tenir.

Le portage permet aussi une remise en forme rapide après la grossesse. Il est intéressant de noter que dans les cultures où le portage est pratiqué, le mal de dos n'est pas courant.

La position grenouille est par ailleurs celle recherchée pour rétablir les cas de dysplasie de la hanche.

3. Le bébé porté régule mieux sa température - et la maman aussi

«Je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours les extrémités froides», dit ma soeur dans une discussion familiale. Beaucoup de femmes chez nous ont cette particularité.

«C'est que ça te prend un bébé!» que je lui dis, {un peu} à la blague. Et de là part ma pensée que nous sommes faites pour porter les bébés. Ce qui est aussi supporté par le fait que mon chum trouvait ça vraiment trop chaud l'été pour porter notre fille.

En effet, même nos seins changeraient de température pour accommoder le bébé.

On le sait, un bébé a souvent les extrémités froides, et les études concordent que le portage kangourou aide à réguler leur température. Mais, une autre pièce du casse-tête, le portage aiderait au bien-être des mères aussi.

4. Le bébé porté décharge mieux son énergie

Jean Liedloff est auteure du livre Le concept du continuum et elle a observé longuement les Yéquanas, un peuple vivant naturellement, avec un niveau de bonheur élevé. Elle a observé que les bébés portés arrivaient à décharger leur énergie par les mouvements provoqués tout au long de la journée, ce qui en fait des bébés calmes plutôt que tendus.

Elle a ainsi démontré que le portage est la pierre angulaire d'une société heureuse et paisible.

5. Le portage calme les coliques

Même si les coliques sont une expression pour divers problèmes, il n'en change pas moins que les bébés souffrent. Le portage, encore mieux sous forme de peau à peau, réchauffe le ventre tendu des bébés coliqueux et permet une position plus relevée qui soulage le reflux.

Le bébé serait aussi plus calme et paisible, car tous ses sens sont activés.

6. Le portage favoriserait le développement optimal

Le toucher est un sens primordial pour le bébé et avec le portage il est constamment stimulé. Avec un contact régulier, mais changeant, il est sollicité et crée ainsi des connections qui développent le cerveau. Nous naissons avec presque toutes les neurones que nous aurons à l'âge adulte, et il ne «reste» qu'à créer les millions de connections; le portage aiderait grandement.

En plus, le nouveau-né qui autrement n'y aurait pas accès est à hauteur de l'action. C'est comme une montagne russe de sensations, alors que rester dans un des «contenants» pour bébé est proche du calme plat.

Evelyn Kirkilionis avance même que le mouvement de balancier de certains contenants pour bébé est tellement monotone qu'il forcerait à s'endormir pour ne pas être ennuyé.

Les enfants qui accèdent plus rapidement à leurs stades d'évolution auraient une plus grande possibilité de se développer. Et comme le fameux livre éponyme le dit, «Tout se joue avant 6 ans», cela permettrait de bien développer leur cerveau pour son utilité future.

Un autre bénéfice du portage est que par la proximité attentive et le sommeil léger qu'il procure pour le bébé, il évite le syndrome de la mort subite du nourrisson.

7. C'est ce que le bébé souhaiterait

Bien sûr, ça se peut une exception, mais elles sont rares. En général les bébés sont réconfortés et apaisés par une forme ou l'autre de portage.

Ils apprécient être près de l'odeur de leur parent, leur sens de l'odorat étant très développé.

Ils sont rassurés par la vision de leur parent. Comme celle des nouveau-nés est très faible, le parent qui porte s'assure de rester dans le champ de vision et de répondre à ses signaux.

Ils le sont aussi par la protection offerte dans les bras. Ils ne savent pas d'instinct que la maison ou le moyen de transport est sécuritaire à l'écart du parent, ils sont encore programmés pour ne pas être susceptibles d'être en danger dans des circonstances plus naturelles, où les prédateurs rôdent.

Les bébés se calment lorsque pris ou transportés, ce qui confirme que la nature nous a fait pour être souvent portés à cet âge. Les poussettes ou les balades en auto seraient des alternatives pour ces prédispositions à être porté.

Evelyn Kirkilionis souligne qu'avant ses 9 mois le bébé ne comprendrait pas que son parent ou un objet existe même s'il ne le voit, ne le touche, ou ne l'entend pas. La proximité physique évite l'anxiété du bébé et du parent.

8. Le portage est pratique

Pas besoin d'attendre que le bébé s'endorme enfin pour vaquer à nos occupations.

Plusieurs parents travaillent bien dans leurs emplois réguliers en faisant du portage. Je tape d'ailleurs ce texte en le faisant.

On peut le pratiquer presque partout, été comme hiver, et dans ce dernier cas préférablement dans le manteau du parent pour une meilleure régulation de température. Par exemple, on peut le faire lors de longues marches, dans l'autobus, ou dans des endroits bondés.

9. Le portage est excellent pour le lien d'attachement

Cela semble évident, mais des études démontrent que même un petit épisode de portage permet un meilleur lien d'attachement à 12 mois.

J'ai observé que plusieurs bébés portés ont de la difficulté à se séparer de leur parent pourvoyeur principal dès quelques mois, ce qui signale un bon lien d'attachement. Ce lien bien fort a tendance à développer par la suite à une autonomie plus précoce, car ils sont certains d'être en sécurité avec un parent bienveillant. Par exemple, les enfants du continent africain, portés, sont leaders dans l'âge pour marcher.

10. Le portage serait la révolution douce la plus efficace

John Holt, un leader de l'apprentissage en famille, avançait qu'une ou deux générations de bébés bien comblés pourraient changer le monde.

Un proverbe amérindien affirme qu'il faut mesurer l'impact de nos choix jusqu'à la 7e génération.

Une révolution soutenue du portage amène l'espoir d'un monde meilleur pour nous et nos descendants.

L'encouragerez-vous? 

 Source

 

Commenter cet article

Archives