Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 euros de plus pour un même jouet selon qu'il soit en français ou néerlandais

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Juillet 2016, 04:36am

Catégories : #ENFANT, #BELGIQUE, #ECONOMIE

10 euros de plus pour un même jouet selon qu'il soit en français ou néerlandais

Une pieuvre qui chante des comptines en néerlandais coûte dix euros de moins qu’en français. Par contre, une partie de Monopoly Empire en version francophone est plus abordable qu’en version néerlandophone. Une différence similaire est observable entre deux éditions du célèbre Pictionary. Mystère…

Ces divergences de prix ont été remarquées par des clients du magasin Maxi Toys d’Evere. Si les vendeurs confirment cette absurdité, ils en ignorent les causes. Les prix affichés en rayon sont imposés par la centrale des prix, et les commerçants n’y sont pour rien. Le problème ne vient pas non plus des fabricants, à en croire le responsable du service marketing pour Mattel Belgium, Bart Buntinx. Selon lui, les jouets sont négociés avec les revendeurs au même montant partout, quelle que soit la langue dans laquelle ils sont traduits. 

 

Trois cas de figure selon Maxi Toys

Maxi Toys apparaît donc comme le premier responsable de ces écarts de prix. Pour Alain Hellebaut, directeur général, la situation s’explique par trois raisons. La plus évidente est celle d’une erreur administrative commise lors de l’enregistrement des prix à la centrale. C’est le cas de notre pieuvre musicale. Une fois signalées, ces erreurs sont immédiatement corrigées.

Il arrive que Maxi Toys se procure des lots de jouets chez des fournisseurs différents qui ne pratiquent pas les mêmes prix. Voilà pourquoi notre Monopoly francophone coûterait moins cher que son homologue néerlandophone.

Enfin, il peut arriver que ces mêmes fournisseurs imposent des prix d’achats en fonction du volume produit. Étant donné que Pictionary se vend beaucoup moins en néerlandais qu’en français, sa production a été interrompue. Les magasins ont naturellement diminué son prix afin d'écouler les stocks restants.

Les différences vont donc dans les deux sens et s’expliquent par des raisons inhérentes à la structure de notre pays. Si vous êtes bilingue, ne manquez pas de comparer lors de votre prochaine visite au rayon jouets. 

Source

 

Commenter cet article

Archives