Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Submergée par les touristes, Amsterdam modifie sa politique culturelle

Publié par MaRichesse.Com sur 6 Juin 2016, 03:46am

Catégories : #EUROPE, #VOYAGE

Submergée par les touristes, Amsterdam modifie sa politique culturelle

Malgré une pluie glaciale de printemps, la foule se presse devant les guichets du musée Van Gogh d'Amsterdam : 17 millions de voyageurs annuels envahissent les ruelles de la capitale néerlandaise. Riverains et politiques s'inquiètent.

Dans la ville aux 165 canaux, le nombre de touristes augmente de 5% par an et "pourrait atteindre les 23 millions en 2025", selon Sebastiaan Meijer, porte-parole du conseiller municipal en charge du Tourisme. Parmi eux, de plus en plus de visiteurs étrangers : +20% en cinq ans. "Ce n'est pas vraiment une surprise: nous avons investi près de douze milliards d'euros dans la culture à Amsterdam, avec la rénovation du Rijksmuseum mais aussi celles du musée maritime ou du musée du film", explique à l'AFP la porte-parole de l'équipe marketing de la ville, Machteld Ligtvoet "alors les gens veulent venir visiter."
Le Rijkmuseum Amsterdan est le plus important musée des Pays-Bas

Le Rijkmuseum Amsterdan est le plus important musée des Pays-Bas

 © PHOTOPQR/LE PARISIEN
A tel point qu'Amsterdam a décidé d'économiser en matière de promotion, selon Daniël Peters, chef de file du parti socialiste au sein de la majorité. Le maire Eberhard van der Laan a lancé un appel aux 6,8 millions de visiteurs de plus d'un jour pour qu'ils aillent loger hors de la ville...  "Nous ne devons plus rien faire pour attirer du monde ici", a-t-il déclaré au journal Het Parool.
Hall d'entrée du Rijksmuseum en 2014

Hall d'entrée du Rijksmuseum en 2014

 © JOSE NICOLAS/SIPA

170 festivals attirant plus de 2.000 visiteurs

Devant une ville à quasi-saturation, il a posé des conditions d'exploitation aux parcs, plaines et canaux, pour tenter d'endiguer le flot des 2.000 événements qui font bouillonner Amsterdam toute l'année, dont 170 festivals attirant plus de 2.000 visiteurs, selon son porte-parole Bas Bruijn. "Nous devons veiller à ne pas dépasser ce palier et prendre ce problème à bras-le-corps", insiste Mme Moorman. Objectif : désengorger le centre-ville exigu, son quartier rouge et ses lieux historiques prisés de tous. Sans oublier de résorber les queues devant les musées. Réputée pour ses interminables files d'attente, la maison Anne Frankvient d'opter pour un système de visites avec créneaux horaires prédéterminés lors de l'achat du billet en ligne, comme le font nombre de musées et sites touristiques.


Amsterdam regorge d'offres décalées, comme le musée du haschich, l'ancien chantier naval du Kinetisch Noord investi par un collectif d'artistes.... "Chaque quartier a son propre caractère", souligne l'équipe marketing de la ville. C'est d'ailleurs aux abords d'Amsterdam qu'ont été délocalisés certains grands événements publics : "La vie nocturne y est devenue plus diversifiée et plus intéressante", plaide le maire.


"Bien sûr, vous voulez voir les canaux... mais allez jeter un oeil au Nord ou au Sud, par exemple !", encourage la porte-parole de l'équipe marketing, faisant la promotion de la "région métropolitaine d'Amsterdam", avec sa plage à l'Ouest, les tulipes du jardin à bulbes Keukenhof au Sud et les châteaux et jardins des Etangs de Loosdrecht à l'Est. La capitale néerlandaise invite aussi à venir en basse saison, en hiver, lorsqu'Amsterdam Light Festival orne ruelles et canaux de sculptures luminescentes dans une atmosphère féérique. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives