Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Sophie Grégoire Trudeau devrait avoir toutes les ressources dont elle a besoin, selon le PM

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Juin 2016, 05:01am

Catégories : #CANADA, #PEOPLE, #POLITIQUE

Sophie Grégoire Trudeau devrait avoir toutes les ressources dont elle a besoin, selon le PM

Le premier ministre Justin Trudeau veut s’assurer que son épouse aura toute l’aide dont elle a besoin pour servir la population, mais sans lui attribuer une fonction officielle de « première dame » à l’instar des États-Unis.

Lors d’un point de presse où il faisait le bilan de sa première session parlementaire, Justin Trudeau a indiqué que son bureau s’assurait qu’elle allait pouvoir «continuer de faire le travail qu’elle fait » comme porte-parole ou conférencière, entre autres.

« Je suis très fier du travail que Sophie fait depuis longtemps – pour la cause de la femme ou les enjeux reliés aux enfants – pour bien des œuvres caritatives à travers le pays. Elle continue d’avoir énormément à offrir, pas juste au gouvernement, mais aux Canadiens », a-t-il souligné.

 

 

sophie gregoire
Le couple Obama accueille Sophie Grégoire Trudeau à Washington D.C.

En entrevue avec Le Soleil, au mois de mai, Sophie Grégoire Trudeau avait fait valoir qu’elle avait besoin de plus de ressources afin de répondre au flot de demandes. Pour l’instant, elle ne bénéficie que d’une assistante et de l’aide des employés du bureau du premier ministre.

« Je voudrais être partout, mais je ne peux pas. J’ai trois enfants à la maison, puis j’ai un mari qui est premier ministre. J’ai besoin d’aide. J’ai besoin d’une équipe pour m’aider à servir les gens », avait-elle dit.

Ses commentaires ont été tournés au ridicule, tant par les partis d’opposition que sur les réseaux sociaux. Les mot-clics #JeSuisSophie ou #PrayForSophie ont même fait leur apparition sur Twitter.

La députée conservatrice Candice Bergen s’était demandée comment le gouvernement pouvait songer à déployer plus de ressources pour la femme du premier ministre, un rôle non officiel, quand les Canadiens ont de la difficulté à joindre les deux bouts.

La néodémocrate Niki Ashton avait quant à elle accusé les libéraux fédéraux d’être déconnectés de la réalité des femmes d’aujourd’hui sur le marché du travail.

 

Un rôle non officiel, mais variable

Depuis l’élection du gouvernement libéral, Sophie Grégoire Trudeau est sur toutes les tribunes pour parler d’estime de soi personnelle et de santé mentale. Ce printemps, elle est devenue la porte-parole officielle de la Fondation FitSpirit, qui encourage l’activité physique chez les jeunes filles.

Laureen Harper, l’épouse de l’ancien premier ministre Stephen Harper, était plus discrète dans son rôle. Mais cela ne l’a pas empêchée de s’impliquer auprès de plusieurs œuvres charitables, dont la Ottawa Humane Society qui s’occupe des animaux abandonnés.

En contrepartie, Mila Mulroney – la femme de Brian Mulroney – avait droit à un bureau à l’édifice Langevin et à trois employés sous sa charge.

Malgré les critiques, Justin Trudeau persiste à dire que ses successeurs et leurs époux devraient avoir toute la flexibilité nécessaire pour servir la population comme ils l’entendent.

« On ne devrait pas imposer à de futurs premiers ministres et à leurs époux de devoir suivre un modèle particulier. Je pense que les gens reconnaissent que différentes familles vont avoir différentes solutions et différentes capacités », a expliqué le premier ministre. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives