Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pourquoi le cerveau retient-il mieux les informations durant le sommeil ?

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Juin 2016, 12:39pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #CERVEAU, #SCIENCE

Pourquoi le cerveau retient-il mieux les informations durant le sommeil ?

Le fait est bien connu : le sommeil aide notre cerveau à retenir plus de choses. Selon de nombreuses recherches, dormir permet au cerveau de consolider les souvenirs et les informations apprises au cours de la journée. Des chercheurs français ont voulu déterminer le mécanisme cérébral qui permet au cerveau de former les souvenirs durant le sommeil.

 

Echange hippocampe-cortex

Les souvenirs se forment dans l'hippocampe, au centre du cerveau. Selon plusieurs théories, pour emmagasiner une information sur le long terme, il est impératif que l'hippocampe collabore avec le cortex, la couche externe du cerveau, en échangeant les données avec lui. Ce transfert d'informations est possible, toujours selon ces théories, durant le sommeil.

Michaël Zugaro et ses collègues du Centre interdisciplinaire de recherche en biologie (CNRS), à Paris, ont effectué leur expérience sur des rats pour tenter de prouver ces théories, rapporte la revue Cerveau et psycho. Ils ont reproduit chez l'animal les effets d'une nuit de sommeil réparateur, grâce à des stimuli électriques. Les scientifiques ont pu observer, en enregistrant l'activité électrique de l'hippocampe et du cortex durant la phase profonde de sommeil, que les deux structures communiquaient bien. Ils ont alors fait mémoriser l'emplacement d'objets aux rats. Résultat : ceux qui avaient le mieux mémorisé étaient ceux qui avaient, pendant leur sommeil, un "dialogue électrique" entre l'hippocampe et le cortex plus important que les autres.

Cet échange électrique, stimulé par des électrodes, a permis ensuite aux autres rats de mémoriser l'emplacement, même s'ils avaient été confrontés moins longtemps à l'environnement de test. Favoriser cet échange entre les deux structures, lors du sommeil, serait donc le moyen pour mémoriser une information à long terme. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives