Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La géographie, un appui dans la lutte contre des maladies

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Juin 2016, 06:30am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

La géographie, un appui dans la lutte contre des maladies

Des chercheurs du Brésil et d'Acadie sont à Moncton pour mieux saisir comment des paramètres géographiques peuvent diminuer les risques de propagation de maladies comme le virus Zika, la fièvre jaune, la dengue ou la maladie de Lyme, qui sont transmises aux humains principalement par des moustiques.

 

L'épidémie du virus Zika au Brésil est bien connue des chercheurs dans ce pays. Ils considèrent que la géographie peut être d'une grande aide dans la lutte contre les épidémies et les virus transmis par des insectes.

« Parce que ce sont les géographes qui étudient le rapport entre le climat et les vecteurs. Ce sont les géographes qui sont capables de faire des diagnostics de l'espace et du temps, c'est-à-dire où les moustiques peuvent se reproduire et transmettre et dans quelles conditions climatologiques », explique Francisco Mendonça, géographe à l'Université fédérale du Paraná, Brésil.

Les données permettent de cartographier les endroits où se trouvent les moustiques et qui sont propices à leur développement. Les services de santé publique peuvent utiliser ces informations pour prévenir les épidémies et intervenir.

 

Le réchauffement climatique aura un jour, selon ces chercheurs, une incidence sur les cas de maladie diagnostiqués en Atlantique.

« Avec les changements climatiques, ce qu'on pourra voir, c'est la condition de voir la transmission sur place, et là, ça pourrait former des épidémies et faire mal à beaucoup de monde et tuer beaucoup du monde », souligne Francisco Mendonça.

« L'augmentation de la température va faire que ces limites-là vont être repoussées. Donc, les populations qui sont protégées, si on veut, présentement, vont être exposées à ce moment-là », ajoute Guillaume Fortin, professeur de géographie à l'Université de Moncton.

Pour l'instant, le virus Zika ne peut être transmis par un moustique en Atlantique puisque le vecteur ne peut se reproduire. Ce n'est toutefois pas le cas de la tique porteuse de la maladie de Lyme et qui se propage de plus en plus. Les autorités sanitaires demandaient récemment à la population au Nouveau-Brunswick de prendre des mesures pour se protéger.

« Ce sont les conditions climatiques favorables à ce vecteur-là qui favorisent la propagation », indique Guillaume Fortin.

Voilà où les géographes peuvent jouer un rôle de premier plan.

« Je pense que la géographie c'est important pour [...] travailler sur l'aménagement du territoire, » affirme Deise Fabiana Ely, docteure en climatologie à l'Université de l'État de Londrina, Brésil.

« De manière très pratique on aide la surveillance sanitaire à chaque semaine », conclut Francisco Mendonça.

La recherche de nouveaux vaccins et les mesures de contrôles des insectes viendront peut-être à bout des épidémies de maladie transmises par ces vecteurs. La géographie pourra elle aussi faire partie de la solution.

Source

Commenter cet article

Archives