Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


10 astuces pour réussir le bac de philosophie

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Juin 2016, 10:17am

Catégories : #ASTUCES, #ECOLE, #SCIENCE

« Le bac arrive » : c’est ce qu’ils disaient tous, parents, profs, frères et sœurs, mais vous n’y croyiez pas. Et maintenant, tel un marcheur blanc, il fonce sur vous à une vitesse incroyable, et vous ne savez pas comment vous y prendre pour le vaincre… Pas de panique ! Diplomeo vous donne 10 astuces pour bien réussir le bac de philo.

 

10 astuces pour réussir le bac de philosophie

Le baccalauréat, c’est bientôt, et vous vous inquiétez notamment concernant l’épreuve de philo ? Vous n’êtes pas un Rousseau ou un Kant dans l’âme ? Ou vous vous inquiétez tout simplement et souhaitez obtenir quelques conseils pour optimiser vos révisions et appréhender au mieux l’épreuve de philosophie du bac ? Diplomeo vous donne 10 astuces pour bien réussir l’épreuve de philosophie au baccalauréat !

Comment réviser le bac de philosophie

Vous comptez réussir le bac de philosophie sans réviser ? Mauvaise idée. Si beaucoup d’élèves pensent que la philosophie ne repose que sur l’improvisation ou sur des envolées lyriques, loin s’en faut : la philosophie, ça se révise ! Diplomeo vous donne 5 premiers conseils pour réviser le bac philo.

Faites des fiches

Comme dans toute matière pour le baccalauréat, faire des fiches est essentiel pour pouvoir revoir tout le programme sans se perdre dans ses cours. Si vous avez la mémoire visuelle, réécrire votre cours sous forme de fiche sera déjà un premier moyen de l’intégrer. Si vous ne savez pas comment faire des fiches pour votre bac de philo, vous pouvez toujours consulter notre article pour apprendre comment faire ses fiches de révisions pour le bac !

Pour faire de bonnes fiches, il est conseillé de prendre le temps d’ajouter, pour chaque idée de votre cours, un exemple et une citation qui y sont associés. Concernant la citation, vous pouvez reprendre celles données par vos professeurs en cours ou aller chercher dans les ouvrages des auteurs classiques au programme. Attention à ne pas faire parler les auteurs à votre place en les citant trop le jour de l’épreuve ! Du côté des exemples, faites-vous plaisir, et inspirez-vous d’œuvres que vous appréciez, en tentant tout de même d’éviter les exemples peu appréciés par les professeurs comme les blockbusters ou les jeux vidéos.

Cultivez-vous et suivez l’actualité

La HaineL’EsquiveInto the WildBienvenue à Gattaca ou encorePolisse : nombreux sont les films que vous pouvez donner comme exemple pour illustrer vos copies de philo ! Ainsi, se cultiver, s’amuser et réviser le bac ne sont pas si éloignés. Pour acquérir davantage de culture, la lecture est cependant le meilleur des moyens. Toutefois, si vous n’êtes pas un grand lecteur, vous pouvez toujours opter pour des outils moins rébarbatifs que les livres, comme les exemples ci-dessus, ou bien des contenus vidéos ou audios proposés par France TV Éducation et France Culture.

Suivre l’actualité vous sera également très bénéfique. D’une part cela vous permet d’enrichir vos connaissances et de vous inspirer pour des exemples, mais également car les sujets d’épreuves, qu’il s’agisse du baccalauréat ou de l’enseignement supérieur, sont très souvent inspirés de l’actualité de l’année. Ne vous étonnez donc pas en cette année 2016, toute filière confondue (bac ESbac Lbac Sbac STG), si vous tombez sur un sujet en rapport avec le travail, la liberté ou encore la sécurité, qui se rapportent bien évidemment aux sujets d’actualité de cette année, à savoir les attaques terroristes, l’état d’urgence et la loi Travail. Si vous abordez ces sujets, attention cependant à ne pas prendre de position politisée, mais plutôt à prendre un certain recul et à maintenir une certaine objectivité. Dans tous les cas, l’actualité est très souvent utile pour trouver une bonne phrase d’accroche, qui constitue la première impression que se fera le lecteur de vous.

Révisez régulièrement et écoutez le cours

Vous avez pour objectif d’y aller au talent ou relire vite fait bien fait les cours la veille du bac ? Mauvaise idée. Si vous comptez bien réussir votre bac de philo, il est nécessaire de bien assimiler les notions et concepts du programme, et ce n’est pas du gâteau ! Pour cela, il faut d’abord écouter en cours, et dans le pire des cas, s’il vous semble incompréhensible, aller chercher ailleurs des cours de révision qui vous paraîtront plus clairs, par exemple sur les plateformes de MOOC dédiées à la révision du baccalauréat. Dans tous les cas, ne vous y prenez pas au dernier moment… Et si vous aviez prévu de réussir le bac philo sans rien apprendre, il est toujours temps de changer d’avis !

Ne faites pas d’impasse !

Si vous vous demandez encore quoi réviser au bac philo, la réponse est : TOUT ! Si vous maîtriserez toujours davantage certaines notions ou certains thèmes que d’autres, il est nécessaire de revoir tout le programme. Il est d’autant plus important d’appliquer ce conseil dans la mesure où les sujets transversaux au bac de philosophie sont de plus en plus courants.

Consultez les annales et leurs corrigés

Il est important de consulter les annales du bac de philo, non pas seulement pour tenter de deviner quels seront les sujets probables au bac de philo, mais aussi pour vous entraîner au mieux ! Vous les trouverez très probablement accompagnées, sur certains sites, de leurs corrigés. Pratiquer à partir de sujets déjà tombées à l’épreuve officielle est définitivement l’une des meilleures façons de réviser le bac de philo.

Comment réussir le bac de philo le jour J

Ça y est c’est le jour de l’épreuve. Allez-vous choisir la dissertation ou le commentaire ? Sur quel sujet allez-vous tomber ? Autant de questions qui sont source d’un grand stress pour vous. Soufflez un peu : voici 5 autres conseils pour gérer l’épreuve de philo comme jamais !

N’oubliez pas les objets importants

Avant toute chose, pensez à ne rien oublier de trop important pour l’épreuve (notamment votre tête). Pensez aux documents primordiaux : carte d’identité et convocation. Puis, prévoyez à l’avance les outils essentiels : stylos, crayons, surligneurs, effaceur ou blanco. Bref, évitez de vous retrouver à emprunter les fournitures de vos voisins, au risque d’être faussement accusé de tricherie !

Gérez bien votre temps

Avant toute chose, notez bien à quelle heure se déroule le bac philo : l’essentiel est d’arriver à l’heure voire à l’avance. Lorsque vous serez arrivé et prêt à attaquer le sujet, prenez votre temps. Comptez environ15 minutes pour le choix du sujet : vous jeter sur une question car vous connaissez le cours qui y est associé par cœur est l’une des pires erreurs à faire ! Consacrez également un bon moment au brouillon. Le rythme de rédaction change selon chaque personne, il est donc important de bien se connaître, et de savoir quand il est nécessaire de commencer à écrire sur votre copie.

Structurez bien votre plan

Réfléchissez longuement au plan et à son fil directeur, puisqu’il sera déterminant dans la notation que vous accordera le correcteur. Surtout, ne sacrifiez pas l’introduction au profit d’une autre partie de votre rédaction : elle est également déterminante pour orienter la personne qui lira votre copie, car elle annonce votre plan.

Ne recrachez pas votre cours et évitez la paraphrase

Si nous vous conseillons de prendre un quart d’heure pour réfléchir au choix de votre sujet, c’est surtout parce que les correcteurs attendent avant tout de vous une réflexion et non pas une copie conforme de votre cours qui ne répond pas à la question posée dans le cas de la dissertation ou ne correspond pas à la pensée de l’auteur dans le cas du commentaire de texte. Toutefois, dans ce dernier cas de figure, ne vous lancez pas non plus dans la paraphrase, en ne mobilisant aucune notion de cours et en répétant bêtement les propos de l’auteur. Bref, faites un travail d’équilibriste : mobilisez vos connaissances seulement lorsqu’elles s’appliquent au sujet ! Qui vous a dit que ça devait être facile ? C’est le bac tout de même !

Gérez votre stress et soyez confiants… mais pas trop

Alors que certains ne stressent pas du tout (ce qui n’est pas non plus très bon signe), d’autres ont des hauts-le-cœur rien qu’en pensant au jour J de l’épreuve du bac de philo ! De nombreuses techniques existent pour gérer son stress avant et pendant un examen. Si vous êtes malheureusement de ceux qui sont très émotifs, vous pouvez toujours consulter les conseils de spécialistes en la question, tels qu’Annie Reithmann. Le stress, ça se travaille ! Et cela vaut pour le reste de votre vie ! Slip porte-bonheur ou exercices de respiration : tout est bon pour vous sentir plus à l’aise à l’épreuve du bac. Attention cependant à ne pas vous montrer trop sûr de vous, notamment dans votre manière d’écrire : en philosophie, plus vous montrez que « vous savez que vous ne savez rien » (mais que vous savez votre cours, tout de même !) comme dirait ce cher Socrate, plus votre copie sera digne d’intérêt pour le correcteur ! 

 Source

Commenter cet article

Archives