Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Une équipe de France de la génération 1987 aurait fière allure

Publié le 13 Mai 2016, 09:35am

Catégories : #SPORTS

Une équipe de France de la génération 1987 aurait fière allure

Benzema, Ben Arfa, Costil, Ménez, Nasri, Payet...

On la pense oubliée la génération 1987, cette bande de copains qui a gagné l’Euro des moins de 17 ans en 2004. La liste du sélectionneur Didier Deschamps pour l’édition en France, dévoilée ce 12 mai 2016, ne devrait présenter au maximum que deux vainqueurs de cette compétition de jeunes, avec Benoît Costil et Hatem Ben Arfa. Une déception quand le second souffle de l’équipe de France après la période faste entre 1998 et 2000 devait venir des anciens espoirs champions d’Europe en 2004.

Nous nous sommes donc amusés à dresser une équipe-type des joueurs français nés en 1987, qu’ils aient appartenus à l’équipe victorieuse du championnat d’Europe en 2004 ou non.

 

1.Benoît CostilStade rennais

S’il n’est certainement pas le plus talentueux de l’équipe victorieuse en 2004, Benoît Costil est celui qui a le plus de chance d’être appelé pour l’Euro 2016 en tant que troisième gardien. Le gardien du Stade rennais, convoqué pour la première fois fin 2014 sans jamais être aligné sur le terrain, profite de son expérience face au jeune (23 ans) mais talentueux Alphonse Areola, portier du club espagnol de Villarreal, en concurrence pour le poste.

Photo: Wikimedia Commons

2.Jérémy TaravelDinamo Zagreb

Jérémy Taravel a dû attendre ses expériences à l’étranger pour vraiment se révéler. Barré par la concurrence à Lille, le défenseur central part pour la Belgique et fait le bonheur du KSC Lokeren avant que le Dinamo Zagreb ne l’enrôle au mercato d’hiver 2014. Cette saison, il a pu jouer la Ligue des champions avec le club croate et faisait même partie de l’équipe victorieuse contre Arsenal (2-1).

Photo: UEFA

3.Aly CissokhoAston Villa

Certes, le latéral gauche est aujourd’hui loin de ses standards à Porto, Valence ou Lyon. Pour autant, faute de concurrence à ce poste sur son année de naissance et ayant déjà fréquenté le haut niveau, il pourrait faire illusion.

Photo: Wikimedia Commons

4.François BellogouFC Lorient

Depuis sa victoire avec l’En Avant de Guingamp en finale de la Coupe de France 2009 alors que le club breton évoluait en Ligue 2, on n’avait plus entendu parler de François Bellugou. Ce n’est qu’en 2014 que Lorient recrute le libéro, habitué à la Ligue 2 et au National, et lui offre l’opportunité d’évoluer en Ligue 1. Peu à peu, le joueur formé à Montpellier s’est imposé comme une valeur sûre dans la défense des Merlus.

Photo: LFP

5.Blaise MatuidiParis SG

Un modèle d’ascension commencé à Troyes pour s’achever au Paris Saint-Germain quadruple champion de France. Travailleur infatigable, que ce soit au PSG ou en équipe de France, Blaise Matuidi représente véritablement le seul joueur né en 1987 à être assuré de figurer dans la liste de Didier Deschamps.

Photo: Wikimedia Commons

6.Dimitri PayetWest Ham United

Longtemps boudé par le sélectionneur malgré ses performances avec l’Olympique de Marseille, Dimitri Payet a pris une nouvelle dimension en s’engageant avec le club anglais de West Ham. Auteur de neuf buts et douze passes décisives depuis son arrivée dans le championnat d’Angleterre, le milieu offensif s’affirme de jour en jour comme une évidence.

7.Samir NasriManchester City

Même s’il a officiellement pris sa retraite internationale en 2014, Samir Nasri reste intrinsèquement un joueur intéressant. Chef d’orchestre de la génération 1987 en 2004, le joueur de Manchester City a toujours accompagné sa carrière en équipe de France d’un comportement douteux et souvent pointé par les différents sélectionneurs.  Au moment d’annoncer la fin de son aventure en équipe de France, il confiait au Guardian vouloir s’éloigner des Bleus depuis 2012 car cela ne lui apportait que des problèmes.

Photo: Wikimedia Commons

8.Hatem Ben ArfaOGC Nice

Comme Nasri, Ben Arfa a très vite porté l’étiquette du prodige; comme Nasri, son comportement a souvent posé problème. Mais le Franco-Tunisien est en quête de rachat depuis son transfert à Nice en 2015, où il enchaîne les bonnes performances. Suffisant pour être appelé à disputer l’Euro ? Peut-être pas mais suffisant pour intéresser le Barça en tout cas.

Photo: Wikimedia Commons

9.Jérémy MénezMilan AC

En perte de vitesse cette saison au Milan AC, Jérémy Menez a déjà derrière lui une carrière honorable. Lui aussi vainqueur avec les U17 en 2004, l’ailier formé à Sochaux a su s’imposer dans tous les clubs où il est passé, de l’AS Monaco à l’AS Rome en passant par le Paris Saint-Germain, où il a remporté deux championnats de France, et maintenant le club lombard.

Photo: Wikimedia Commons

10.Kévin GameiroFC Séville

Petit pour un attaquant, Kevin Gameiro a mis du temps avant de percer. Recalé après seulement trois jours à l’INF Clairefontaine, c’est à Strasbourg puis à Lorient que ses talents de buteurs seront révélés. Transféré au Paris Saint-Germain pour deux saisons mitigées, il s’engage en 2013 au FC Séville, où il a déjà remporté deux Ligue Europa.

Photo: Wikimedia Commons

11.Karim BenzemaReal Madrid

Sans son implication dans des affaires extra-sportives dont la dernière en date estla sextape de Valbuena, Karim Benzema serait avec certitude à l’Euro. Écarté définitivement de l’Euro en avril après un accord entre Didier Deschamps et le président de la Fédération française de football Noël Le Graët, l’attaquant du Real Madrid est de loin l’ancien de la génération 1987 qui a le mieux réussi jusqu’à présent. Meilleur buteur des Bleus encore en activité, vainqueur de la Ligue des champions avec les Madrilènes, l’ancien Lyonnais aura une nouvelle fois l’occasion de remporter la coupe aux grandes oreilles le 28 mai 2016.

Photo: Wikimedia Commons

Bruno Cravo

source

Commenter cet article

Archives