Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un plan Airbag qui se dégonfle

Publié le 16 Mai 2016, 09:55am

Catégories : #ECONOMIE

Un plan Airbag qui se dégonfle
 

Le nombre d’indépendants en activité complémentaire connaît une augmentation constante ces dernières années, avec des croissances jusqu’à 3 % en 2011 et 2012, supérieures à celles des indépendants à titre principal. À la fin du troisième trimestre de 2015, il y avait dans notre pays 235.289 indépendants en activité complémentaire. Dont un peu plus de 70.000 en Wallonie.

Toutefois, seule une minorité (23 %) envisage un jour de passer en « principal », par crainte surtout de perdre la sécurité financière d’un emploi salarié. D’où l’idée, lancée en 2012, de leur donner un petit coup de pouce de maximum 12.500 euros, sur une période de deux ans.

Voilà pour la théorie. Car dans la pratique, c’est comme si le mode d’emploi du plan Airbag avait disparu. Fin 2014 déjà, il avait fait un premier pschitt. Entre Noël et Nouvel an, la ministre wallonne de l’emploi Eliane Tillieux (PS), qui avait hérité du dossier de son prédécesseur André Antoine (CDH), annonçait la mise au frigo de la mesure, pour raisons budgétaires, avant de se raviser et promettre une « évaluation ». Ce rapport d’évaluation, confié au Forem, a été présenté au gouvernement wallon en juillet 2015. Il est visiblement trop confidentiel que pour être présenté au Parlement wallon, où le plan Airbag a pour la dernière fois fait l’objet d’un mini-débat le 25 octobre 2015. La ministre Tillieux promettait alors « au cours des prochaines semaines », un projet de décret de refonte, tenant compte de ladite évaluation. La Ministre redisait en tout cas son intention de « pérenniser le dispositif et d’en optimiser l’impact ». Plus de six mois plus tard, toujours pas de décret… Et une ministre qui ne souhaite pas s’exprimer sur le sujet.

De moins en moins de dossiers éligibles

Le gouvernement wallon ne brille pas par sa transparence quant aux premiers résultats de cette mesure. Après un démarrage très prudent, les demandes auraient commencé à augmenter fin 2014. À cette date, un peu plus de 500 dossiers avaient été avalisés. De source proche du dossier, on évoquerait environ 300 dossiers acceptés en 2015. Ce n’est pas énorme, mais visiblement trop pour les provisions wallonnes. Le Soir évoquait fin 2014 un budget annuel pour le plan Airbag de 12,5 millions d’euros, tout de même pas une montagne.

À défaut de connaître l’évolution exacte des dossiers envoyés, on sait en tout cas que le nombre de dossiers considérés comme éligibles, qui parviennent au comité de sélection, a été fortement restreint. De quoi susciter pas mal de frustrations parmi ceux qui comptaient sur ce coup de pouce pour faire le grand saut. Et faire se dégonfler lentement un Airbag dont beaucoup avaient pourtant salué la pertinence économique.

source

Commenter cet article

Archives