Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Trans Mountain : Kinder Morgan pas effrayée par les 157 conditions imposées

Publié le 21 Mai 2016, 21:07pm

Catégories : #ECONOMIE

Trans Mountain : Kinder Morgan pas effrayée par les 157 conditions imposées

Les conditions fixées par l'Office national de l'énergie (ONÉ) pour l'agrandissement du pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan sont tout à fait « réalisables », selon Ian Anderson, président de la branche canadienne de la pétrolière texane.

L'Office national de l'énergie a approuvé jeudi le projet d'expansion du pipeline Trans Mountain sous 157 conditions.

Les 157 conditions posées par l'ONÉ touchent à tous les aspects du projet de pipeline, de sa construction à son exploitation. Elles concernent notamment la sécurité, la protection civile, les interventions d'urgence, la protection de l'environnement, la responsabilité financière et le transport maritime lié au projet.

Kinder Morgan souhaite doubler l'oléoduc, qui existe depuis 1953 et qui relie Edmonton à Burnaby, près de Vancouver. S'il est approuvé, le nouveau pipeline Trans Mountain pourra acheminer chaque jour l'équivalent de 900 000 barils de pétrole, soit trois fois plus qu'actuellement.

« Rigoureuses et réalisables »

« Après une première lecture du rapport de l'ONÉ, Trans Mountain croit que les 157 conditions, dont beaucoup répondent aux contributions des intervenants que nous avons écoutés, sont rigoureuses et réalisables », a déclaré Ian Anderson par voie de communiqué.

La décision finale du gouvernement fédéral sur le projet Trans Mountain est attendue pour décembre 2016. En attendant, « Trans Mountain va continuer à étudier les conditions imposées par l'ONÉ et leurs conséquences sur les engagements pris envers les communautés et le calendrier que nous nous sommes fixé », ajoute Kinder Morgan.

La date du début de l'exploitation du pipeline reste inchangée, l'entreprise espère une mise en service en décembre 2019.

source

Commenter cet article

Archives