Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Talc et cancer : Johnson & Johnson condamné à verser 55 millions de dollars

Publié le 5 Mai 2016, 12:02pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Talc et cancer : Johnson & Johnson condamné à verser 55 millions de dollars

Le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson doit verser une compensation financière de 55 millions de dollars à une américaine accusant le talc de l'entreprise d'être responsable de son cancer de l'ovaire.

Talc et cancer : Johnson & Johnson condamné à verser 55 millions de dollars
© Thinkstock

55 millions de dollars. Voici la somme colossale que devra verser Johnson & Johnson à Gloria Ristesund, une américaine de 62 ans. Cette femme, qui a utilisé le talc fabriqué par ce groupe pharmaceutique pour sa toilette intime pendant des décennies, soupçonne ce produit d'avoir causé son cancer des ovaires . Il s'agit du deuxième procès que perd Johnson & Johnson, puisqu'en février dernier, l'entreprise avait déjà été condamnée à verser 72 millions de dollars de dommages et intérêts à la famille endeuillée d'une femme de 62 ans. Celle-ci est décédée des suites d'un cancer des ovaires après avoir utilisé du talc tous les jours pendant 35 ans.

Selon l' Agence de presse Reuters , Johnson et Johnson est confronté à plus de 1 200 poursuites judiciaires. La société n'aurait en effet pas suffisamment informé ses clients sur les potentiels risques de cancers liés à ses produits à base de talc, dont les produits phares de la marque "Baby Powder" et "Shower to Shower Powder".

Pas de preuve scientifique d'un réel danger

Les scientifiques interrogés par l'Agence Reuters révèlent que les preuves ne permettent pour le moment pas d'établir l'existence d'un réel danger. De même, les études scientifiques qui se sont jusqu'ici penchées sur l'éventualité d'un lien entre cancer et talc restent contradictoires. Pour limiter les risques, veillez à ne jamais utiliser de talc sur les muqueuses .

Selon ses avocats, Gloria Ristesund a été diagnostiqué d'un cancer de l'ovaire en 2011, a été opérée, a subi une hystérectomie et est maintenant en rémission.

 

>> A lire aussi :

Il ne faut pas mettre de talc sur des boutons de varicelle

Détecter avec précision les risques de cancer de l'ovaire

États-Unis : à 23 ans, elle s'invente un cancer pour récolter de l'argent

 

Commenter cet article

Archives