Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Syndrome de fatigue chronique : on en sait plus sur la maladie

Publié le 16 Mai 2016, 12:43pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Syndrome de fatigue chronique : on en sait plus sur la maladie

Les causes de cette maladie restent assez mystérieuses. Pourtant, d'après des chercheurs australiens, l'encéphalomyélite myalgique serait en partie provoquée par un dysfonctionnement intracellulaire.

Syndrome de fatigue chronique : on en sait plus sur la maladie
© Thinkstock

Le syndrome de fatigue chronique (que l'on appelle aussi encéphalomyélite myalgique ou EM/SFC en jargon médical) touche environ 150 000 personnes en France et 1 % à 2 % de la population mondiale. Les femmes sont 2 à 4 fois plus concernées que les hommes et les enfants peuvent également être atteints.

Cette maladie non-contagieuse et non-transmissible génétiquement se caractérise par une fatigue persistante depuis au moins 6 mois (3 mois pour lesenfants ), des douleurs articulaires, une faiblesse musculaire, des maux de tête et de gorge, des troubles de la vision et de la mémoire*...

Pour les chercheurs, l'encéphalomyélite myalgique reste très mystérieuse. Bien que certaines hypothèses aient été avancées (les scientifiques évoquent une origine virale ou bactérienne, un dysfonctionnement du système immunitaire, une exposition à certains polluants, pesticides ou insecticides...), les causes et les mécanismes d'action de la pathologie sont aujourd'hui inconnus.

Un problème de communication

 

Cependant, des spécialistes de l'Université de Griffith (en Australie) viennent de faire une découverte intéressante, qui pourrait bien faire progresser la recherche : les personnes atteintes par le syndrome de fatigue chronique présentent « une modification de leurs voies de signalisation intracellulaires ».

En clair, cela signifie que la communication entre les cellules et leur environnement est perturbée. Un dysfonctionnement que l'on retrouve dans le cadre d'autres pathologies, comme la maladie d'Alzheimer , le diabète, certaines maladies auto-immunes et hémopathies (maladies du sang).

« Cette découverte permet de faire le lien entre les différents symptômes de l' encéphalomyélite myalgique, explique le Pr. Sonya Marshall-Gradisnik, principal auteur de ces travaux publiés dans la revue scientifique Journal of Translational Medicine . Cependant, des études complémentaires sont nécessaires pour la valider. »

En juillet 2015 , nous vous parlions d'un médicament contre le cancer des ganglions (le Rituximab) : celui-ci serait efficace contre le syndrome de fatigue chronique.

*source : Association Française du Syndrome de Fatigue Chronique

 

Commenter cet article

Archives