Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Seniors : des fruits de mer pour prévenir le déclin cognitif

Publié le 16 Mai 2016, 12:37pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Seniors : des fruits de mer pour prévenir le déclin cognitif

Poisson frais, coquillages, crustacés... Les produits de la mer nous veulent du bien. Selon une nouvelle étude, ils permettraient même de freiner le déclin cognitif.

Seniors : des fruits de mer pour prévenir le déclin cognitif
© Thinkstock

Vous adorez les huîtres , les bulots, les palourdes et les oursins ? Vous ne pouvez pas résister à un beau plateau de fruits de mer ? Bonne nouvelle : selon une nouvelle étude menée conjointement par des chercheurs de la Rush University Medical Center (aux Etats-Unis) et de la Wageningen University (aux Pays-Bas), consommer des fruits de mer au moins une fois par semaine permettrait de freiner le déclin cognitif.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 915 volontaires américains âgés de 81,5 ans en moyenne. Au début de l'expérience, aucun volontaire ne souffrait de démence - un terme assez large qui désigne un déclin des aptitudes mentales, de la mémoire, des capacités de repérage dans l'espace, des problèmes de communication, des troubles de la perception visuelle...

Coquillages et crustacés au moins une fois par semaine

Pendant 5 ans, les participants ont régulièrement passé des tests cognitifs (mémoire, repérage spatiotemporel...) et devaient fréquemment répondre à des questionnaires concernant leurs habitudes alimentaires. Résultat ? Les chercheurs ont observé que les volontaires qui consommaient régulièrement des fruits de mer (du poisson frais, des crustacés, des coquillages, des crevettes... au moins une fois par semaine) présentaient un déclin cognitif moins important et avaient notamment moins de problèmes de mémoire que les autres.

« La clé, ce sont les omega-3 , explique Martha Clare Morris, principal auteur de cet article publié dans la revue spécialisée Neurology . Nous savions déjà que ces acides gras particuliers étaient bénéfiques pour le cerveau : il s'avère qu'à long terme, consommer ceux-ci à travers des fruits de mer est encore plus efficace. »

Attention quand même à bien les choisir : ainsi, en 2010 , une étude française a montré que des toxines libérées par certaines micro-algues (donc présentes dans certains poissons et fruits de mer) pouvaient provoquer des symptômes neurologiques sévères pour l'Homme...

Commenter cet article

Archives