Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Panama Papers: Oxfam transmet 21.000 signatures pour plus de transparence

Publié le 5 Mai 2016, 12:36pm

Catégories : #ECONOMIE

Panama Papers: Oxfam transmet 21.000 signatures pour plus de transparence

La pétition, qui peut encore être signée sur le site de l'organisation (www.oxfamsol.be), demande au ministre de défendre des règles fiscales plus justes et transparentes afin de lutter contre les inégalités et la pauvreté, notamment dans les pays en développement qui perdent chaque année 156 milliards d'euros à cause de l'évasion fiscale, résume Leïla Bodeux, chargée de plaidoyer chez Oxfam Solidarité.

"Nous demandons entre autres au ministre de soutenir la proposition de la Commission européenne qui obligerait les entreprises à publier des informations sur leurs activités économiques et les taxes qu'elles paient dans chaque pays, ce qui permettrait de détecter plus facilement les cas d'évasion fiscale."

L'organisation souligne que la Belgique a aussi un rôle à jouer au niveau national. "Le système belge est considéré par beaucoup - et notamment par la Commission européenne - comme un paradis fiscal", poursuit Mme Bodeux. "Il offre de grandes échappatoires et des incitants fiscaux qui permettent aux grandes entreprises de payer parfois moins de 5% d'impôt. La Belgique peut donc également faire des choses pour avoir une fiscalité plus juste."

Le ministre des Finances s'est montré sensible aux arguments de l'ONG, dont il a reçu une délégation à son cabinet. "Le gouvernement et moi-même soutenons cette revendication de plus de transparence fiscale. J'ai proposé 12 nouvelles mesures pour intensifier la lutte contre la fraude et je pense que nous sommes sur le bon chemin, même s'il y a encore du travail."

M. Van Overtveldt n'est pas surpris que plusieurs dizaines de milliers de citoyens expriment leur ras-le-bol face à ces scandales à répétition. "Les lois s'appliquent à tout le monde, même à ceux qui ont beaucoup d'argent. La fraude fiscale est un phénomène qu'il faut combattre avec tous les moyens possibles."

Le ministre et Oxfam s'accordent sur le fait que certaines choses ont évolué en la matière, grâce notamment aux initiatives de l'OCDE, et que c'est au niveau international que le combat contre le phénomène doit être mené. "La Belgique a supporté ces initiatives et va continuer à le faire", a-t-il assuré.

Au niveau belge, la commission d'enquête parlementaire doit notamment travailler, comme le SPF Finances, à faire la lumière sur le contenu des Panama Papers, même si ceux-ci ne représentent qu'une partie du problème, a conclu M. Van Overtveldt.

source

Commenter cet article

Archives