Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les robots débarquent sur la planète épargne

Publié le 3 Mai 2016, 11:39am

Catégories : #ECONOMIE

Les robots débarquent sur la planète épargne

Jusqu’ici le conseiller en gestion de patrimoine (CGP) en costume-cravate pilotait l’épargne de ses clients après les avoir longuement reçus pour effectuer un bilan ­approfondi de leur situation patrimoniale et familiale. Evidemment ce service personnalisé n’est pas ouvert à tous. Au-dessous de dizaines de milliers d’euros, pour les CGP, voire de plusieurs centaines pour les banques privées, inutile d’espérer être chouchoutés. Cette époque est en passe d’être révolue : le conseiller à l’ancienne risque de se voir remplacer par des ordinateurs qui grâce à leurs algorithmes permettent à l’internaute d’obtenir une allocation d’actifs adaptée à son patrimoine, à son aversion au risque, à ses besoins… un service cette fois disponible dès quelques centaines d’euros.

Les « robo-advisors » (« conseillers-robots ») ­débarquent en France. Leurs noms Advize, Fundshop, Marie Quantier, Yomoni ou le tout nouveau WeSave. Cette liste va s’allonger : Evest et Saxo Banque sont annoncés d’ici à l’été, tandis que Birdee devrait se lancer en fin d’année. Ces acteurs rêvent de dupliquer le succès de Betterment ou Wealthfront aux Etats-Unis, qui gèrent plus de 5 milliards de dollars. Leur argument : ­démocratiser l’accès à la gestion de patrimoine, à moindres frais et en toute transparence.

Baisse des coûts

Si le mouvement ne fait que commencer en France, la tendance est mondiale. Selon une étude du CFA Institute, de février, 70 % des professionnels de l’investissement dans le monde estiment que les robo-advisors auront un ­impact positif pour le grand public en permettant...

source

Commenter cet article

Archives