Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le soi-disant inventeur du Bitcoin fait marche arrière

Publié le 7 Mai 2016, 12:27pm

Catégories : #TECHNOLOGIE

Le soi-disant inventeur du Bitcoin fait marche arrière

Lundi, Wright déclarait encore à plusieurs médias qu'il était celui qui se cachait derrière le pseudonyme Satoshi Nakamoto, le cerveau à l'origine du moyen de paiement électronique Bitcoin. Il étayait cet aveu sur son blog personnel par une série de données techniques, mais ces dernières ont semé le doute parmi les experts.

Hier jeudi, Wright n'a pas affirmé qu'il n'était pas Nakamoto. Il a simplement signalé qu'il n'avait pas le courage de fournir une nouvelle preuve de ce qu'il avançait. Et de se référer aux nombreuses accusations dont il a fait l'objet depuis que des rumeurs circulent à propos de sa possible implication dans la création de la monnaie numérique, le Bitcoin. "Je sais que je n'ai pas été assez convaincant", a-t-il écrit. "Je ne peux dire qu'une chose: je le regrette, et je vous dis adieu."'

Inventeur

Le Bitcoin existe depuis 2009. Depuis lors, le secret reste entier à propos de l'identité de la personne qui se dissimule derrière le pseudonyme Satoshi Nakamoto. Avant que Wright ne se fasse connaître, c'est en effet cet homme d'origine américano-japonaise qui passait pour être le probable inventeur de la monnaie virtuelle.

Le nom de Wright n'est apparu que fin de l'année dernière, lorsque deux magazines technologiques ont reconnu en lui l'inventeur si intensément recherché. Le fisc australien fit alors effectuer une perquisition au domicile de Wright, qui pourrait posséder des centaines de millions de Bitcoins.

The Economist, l'un des médias à qui s'est confié Wright au début de cette semaine, s'était lundi déjà ménagé une porte de sortie. "Il ne sera probablement jamais possible de savoir à coup sûr qui a créé réellement le Bitcoin'', pouvait-on en effet lire dans le magazine d'affaires faisant autorité.

source

Commenter cet article

Archives