Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le nouveau ministre saoudien du pétrole maintient la politique de vannes ouvertes

Publié le 10 Mai 2016, 14:00pm

Catégories : #ECONOMIE

Le nouveau ministre saoudien du pétrole maintient la politique de vannes ouvertes

Ali Al-Naïmi régnait depuis vingt ans sur la planète pétrole, où on le croisait le plus souvent en habit traditionnel dans les conférences internationales et aux réunions semestrielles de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), dont il était le véritable chef de file. Ce que le roi Fahd avait fait en 1995, un décret du roi Salmane l’a défait : le ministre du pétrole ne fait pas partie du nouveau gouvernement. Il est remplacé à ce poste stratégique par Khaled Al-Faleh, PDG de la puissante compagnie Saudi Aramco, véritable vache à lait de l’économie saoudienne, qui enrichit au passage son portefeuille ministériel avec l’industrie et le secteur de l’électricité.

Le départ de M. Al-Naïmi, annoncé samedi 7 mai, était attendu depuis la mort du roi Abdallah, en janvier 2015. Et le choix de son successeur, réputé proche du vice-prince héritier Mohammed ben Salmane, n’est pas une surprise. Pas membre de la famille royale, tout comme ses prédécesseurs, le nouveau ministre est d’abord un ingénieur, diplômé d’une université texane spécialisée dans le pétrole. C’est surtout un pur produit de la Saudi Aramco, creuset qui a formé et promu des cadres et des manageurs de grande qualité, selon plusieurs experts français du secteur.

Le baptême du feu international de M. Al-Faleh aura lieu le 2 juin, à Vienne, lors de la...

source

Commenter cet article

Archives