Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le microcosme de l’immobilier belge a rendez-vous à Tour et Taxis

Publié le 16 Mai 2016, 10:10am

Catégories : #ECONOMIE

Le microcosme de l’immobilier belge a rendez-vous à Tour et Taxis

Let’s talk about Real Estate…Pour la huitième année consécutive, celui-ci rassemblera le gratin de l’immobilier national dans trois halles. Une nouveauté pour donner plus d’air dans des couloirs qui avaient un peu trop tendance à afficher « surbondés » ces dernières éditions.

Autre nouveauté : le retour à la barre de Gregory Olszewski, l’homme grâce à qui Realty est né en 2009. Ancien employé d’Artexis, il avait quitté la société organisatrice l’an dernier pour s’occuper de Matexpo, un salon axé sur le matériel de construction qui a lieu tous les deux ans à Courtrai. Exceptionnellement, l’homme a accepté une « pige » pour remettre Realty sur les rails. « Je connais les exposants, les partenaires et les visiteurs, dit-il à ce sujet. Le travail effectué par l’équipe en place était bon mais il fallait quelqu’un pour le consolider et l’affiner. Matexpo n’ayant pas lieu cette année, je pouvais me libérer… »

De nos jours, organiser un salon à Bruxelles est loin d’être une sinécure. « Ce n’est pas facile mais Realty a acquis le droit d’exister, concède Gregory Olszewski. Le besoin auprès du monde immobilier est réel sinon nous n’aurions pas 121 exposants (129 en 2015). Je tiens à signaler qu’aucun exposant n’a annulé après les attentats. »

« Attentats », le mot est lancé. « Ils ont surtout une influence sur les investisseurs étrangers car il faut les convaincre qu’il n’y a aucun danger à venir à Realty, insiste notre interlocuteur. Quelques Américains et Chinois seront présents sur invitation du Brussels Invest Export. Les attentats nous obligent à mieux réfléchir au message que l’on doit donner, à savoir que la Belgique est un pays particulièrement intéressant pour investir. Les marchés affichent une belle stabilité, un argument qui est recherché aujourd’hui par beaucoup d’investisseurs et de fonds d’investissement. »

Comme chaque année, durant les trois jours, des séminaires et conférences seront organisés, notamment sur la mutation obligatoire du secteur du retail en général ou sur les villes intelligentes, sans oublier la conférence du courtier CBRE sur l’état actuel des différents marchés.

A propos de courtiers, on signalera ici que ni JLL ni Cushman & Wakefield, les deux autres gros courtiers en immobilier professionnel, n’ont pris un stand cette année. Jugé trop cher par rapport à l’intérêt réel que l’on peut retirer de Realty. Ce à quoi Gregory Olszewski répond : « Realty n’est pas une braderie. Une chose est sûre : le prix n’est pas plus élevé que pour un autre salon et il est justifié par rapport à l’offre que nous faisons à nos exposants. C’est à eux de voir s’il est intéressant ou pas d’accueillir des investisseurs potentiels sur un stand… »

source

Commenter cet article

Archives