Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le futur PDG américain apprend son métier chez les autres

Publié le 10 Mai 2016, 15:43pm

Catégories : #ECONOMIE

Le futur PDG américain apprend son métier chez les autres

Etre PDG, cela ne s’invente pas. Mieux vaut aller voir ailleurs avant de prendre les rênes de son entreprise. C’est ce que de plus en plus de dirigeants américains, membres d’un conseil d’administration (CA), suggèrent aux cadres les mieux placés pour succéder au numéro un sur le départ.

La C-suite, ceux que l’on appelle aux Etats-Unis les COO (chief operations officer), CFO (chief financial officer), CIO (chief information officer), en clair l’élite des dirigeants : directeurs des opérations, directeurs financiers, directeurs des systèmes d’information, sont donc priés de se trouver un siège au conseil d’administration d’un autre groupe s’ils veulent atteindre la première marche de l’entreprise ou du groupe, celle du directeur général : le chief executive officer(CEO).

Les membres des conseils d’administration, surtout ceux des entreprises cotées en Bourse se savent observés par les investisseurs. Ils prennent leur rôle très au sérieux. « Les administrateurs s’intéressent de plus en plus à la préparation de la succession », affirme Paul Winum, chasseur de têtes du cabinet RHR International. Tout naturellement, ils regardent d’abord les prospects à l’intérieur de l’entreprise. « Dans 75 % des cas, le conseil sélectionne un candidat en interne », indique le consultant. On lui demande alors de perfectionner son apprentissage dans un autre conseil d’administration.

« Harvard ou Tombouctou, c’est la même chose »

« C’est la dernière étape dans l’éducation d’un PDG, ajoute James...

source

Commenter cet article

Archives