Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le double jeu des lasers de puissance

Publié le 3 Mai 2016, 11:51am

Catégories : #SCIENCE

Le double jeu des lasers de puissance

Etiré, compressé, amplifié, tordu…, un grain de lumière parcourant plus de 500 mètres de tuyaux subit bien des péripéties avant de percuter sa cible avec une précision de quelques dizaines de micromètres. L’équivalent au basket de marquer un panier à New York avec un ballon lancé depuis Paris. L’exploit valant plus que trois points, car dégageant des énergies considérables, au moins un million de mégawatts !

Cette incroyable machine, unique en Europe, est installée au Centre d’études scientifiques et techniques d’Aquitaine (Cesta), un établissement de la Direction des applications militaires (DAM) du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), près de Bordeaux. C’est dans ce bâtiment de 300 mètres de long, pour 150 de large et 50 de haut, soit six terrains de football, que la France a construit deux lasers particulièrement puissants.

Le principal, le LMJ (pour Laser mégajoule), est l’un des outils de simulation de la dissuasion nucléaire. Pour un coût de plus de 3 milliards d’euros, il est censé mettre la matière dans le même état que le ferait une bombe atomique, mais sans les conséquences des essais souterrains et atmosphériques abandonnés en 1995. Complétées par des simulations numériques imposantes et par des mesures aux rayons X de la phase non nucléaire de fonctionnement d’une arme, ces expériences laser visent à « garantir la fiabilité et la sûreté des armes nucléaires », comme l’explique Thierry Massard, directeur scientifique à la DAM.

Pour l’instant, les noyaux de la cible ne peuvent pas fusionner, comme c’est le cas dans une bombe...

source

Commenter cet article

Archives