Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le cancer du pancréas associé à des bactéries buccales

Publié le 3 Mai 2016, 12:19pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Le cancer du pancréas associé à des bactéries buccales

La présence dans la bouche de deux bactéries responsables d'infections parodontales pourrait être liée à un risque plus important de développer plus tard un cancer du pancréas.

Le cancer du pancréas associé à des bactéries buccales
© Thinkstock

Les bactéries présentes dans votre bouche permettraient de savoir si vous avez un risque de développer un cancer du pancréas . C'est ce qu'ont annoncé des chercheurs du centre médical Langone, de la New York University (Etats-Unis) au Congrès annuel de l'académie américaine pour la recherche sur le cancer (AACR). Selon ces scientifiques, la présence de deux espèces de bactéries liées à des infections parodontales (Porphyromonas gingivalis etAggregatibacter actinomycetemcomitans) dans la bouche de personnes saines serait associées à un risque accru de développer plus tard un cancer du pancréas. Ces bactéries sont impliquées dans les infections qui détruisent les tissus de soutien des dents , à savoir les gencives et les os de la mâchoire.

De 59 à 119% de risques en plus

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé le contenu bactérien de prélèvements buccaux de 732 personnes appartenant à deux larges cohortes d'études sur le cancer (les cohortes Cancer Prevention Study II et Prostate, Lung, Colorectal and Ovarian Cancer Screening Trial). Parmi ces participants, 361 ont développé un cancer du pancréas postérieurement au prélèvement buccal. Les 371 autres n'ont pas développé de cancer. Les chercheurs ont alors relevé que la présence de la bactérie Porphyromonas gingivalis était associée à un risque plus élevé de 59% de développer un cancer du pancréas. Pire, la bactérie Aggregatibacter actinomycetemcomitans accroissait quant à elle le risque de 119%.

Vers de nouveaux outils de dépistage

"Ces données ne montrent pas un lien de cause à effet, mais elles constituent la première étape de la compréhension d'un nouveau facteur de risque potentiel dans le cancer du pancréas, ce qui est primordial pour développer prochainement de nouvelles approches de prévention et de diagnostic précoce de ce cancer", souligne Jiyoung Ahn, doctorante en santé des populations et principale auteure de l'étude, dans un communiqué du Congrès de l'AACR. "Si ces résultats sont confirmés par d'autres études, ils pourraient conduire à de nouveaux modes de dépistage de cette maladie", ajoute-t-elle. Selon la fondation pour la Recherche sur le Cancer, environ 11 600 nouveaux cancers du pancréas surviennent chaque année en France. C'est le sixième cancer le plus fréquent, etl'un des plus mortels car le diagnostic survient souvent à un stade déjà avancé.

 

>> A lire aussi :

Une solution simple pour éliminer le cancer du pancréas a été découverte

Votre pancréas n'aime pas les sodas

Cancer du pancréas : des marqueurs sanguins permettraient de mieux l'identifier

Un virus pour lutter contre le cancer du pancréas

 

Commenter cet article

Archives