Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La vaccination contre le papillomavirus recommandée aux hommes homosexuels

Publié le 5 Mai 2016, 12:06pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

La vaccination contre le papillomavirus recommandée aux hommes homosexuels

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande aux hommes homosexuels de se faire vacciner contre le virus de papillomavirus humain (HPV), pour limiter les risques de cancers anaux auxquels ils sont exposés.

La vaccination contre le papillomavirus recommandée aux hommes homosexuels
© Thinkstock

Du nouveau pour la vaccination au papillomavirus humain (HPV). Le 3 mai 2016, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a rendu un avis qui recommande aux hommes homosexuels de se faire vacciner contre ce virus. En effet, la vaccination contre le HPV permet de limiter les risques de cancer anal, pathologie rare à laquelle les hommes homosexuels sont plus exposés que le reste de la population. "Le bénéfice de cette vaccination sera d'autant plus important que le début de l'activité sexuelle sera récent et que le nombre de partenaires passés sera faible", précise le HCSP.

Pour limiter les risques d' infection anale par le HPV, qui se manifeste par des lésions pré-cancéreuses, des cancers et des condylomes annaux, le HCSP recommande qu'un accès au vaccin HPV soit proposé dans les centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic (Cegidd) et dans les centres publics de vaccination. Il préconise également le lancement de campagnes d'information sur ce vaccin, à destination des hommes homosexuels. Le HCSP rappelle également que le vaccin HPV est fortement indiqué aux femmes et aux hommes immunodéprimés.

Etendre la vaccination aux jeunes garçons ?

A l'heure actuelle, le vaccin contre le HPV est uniquement recommandé aux jeunes filles, à l'adolescence, en prévention du cancer du col de l'utérus . En plus des cancers génitaux et anaux, les HPV peuvent également être responsables de cancers oro-pharyngés (gorge, pharynx, larynx, langue), car ces virus peuvent se transmettre lors des rapports oro-génitaux . C'est pourquoi certains médecins penchent en faveur d'une extension de la vaccination aux garçons adolescents , pour limiter plus largement la propagation des HPV.

>> A lire aussi :

 

Papillomavirus : le vaccin ne favorise pas les comportements sexuels à risque

Cancer : le papillomavirus est-il aussi responsable du cancer du poumon ?

Gardasil : la justice classe l'enquête

Les cancers d'origine inconnue seraient dus au papillomavirus

 

Commenter cet article

Archives