Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Société générale réduit ses coûts malgré la hausse de ses profits

Publié le 4 Mai 2016, 12:10pm

Catégories : #ECONOMIE

La Société générale réduit ses coûts malgré la hausse de ses profits

La banque française Société générale a vu son bénéfice net augmenter de 6,5 % au premier trimestre, à 924 millions d'euros, une hausse liée à des éléments exceptionnels et à l'activité de banque de détail en France et à l'international. Malgré ce résultat, supérieur aux attentes des analystes qui prévoyaient en moyenne un bénéfice net à 884 millions d'euros, le groupe a annoncé mercredi la mise en oeuvre d'un nouveau plan de réduction des coûts dans sa banque de financement et d'investissement (BFI) d'un montant de 220 millions d'euros d'ici à fin 2017.

Ce programme d'économies est le troisième engagé par le groupe depuis 2012. Il vient s'ajouter à celui en cours visant à économiser 850 millions d'euros sur l'ensemble du groupe, dont 323 millions sur la BFI, à la même échéance. Au total, la Société générale aura effectué des plans d'économies annuelles à hauteur de 2 milliards d'euros sur la période 2012-2017 afin de « compenser la hausse des impôts et taxes » et de « dégager des marges de manoeuvre pour investir dans ses activités en croissance », justifie le groupe dans un communiqué.

Par ailleurs, en excluant les éléments non récurrents, tels que les effets comptables positifs liés à la réévaluation de la dette propre du groupe, le bénéfice net trimestriel de la banque ressort quasiment stable (- 0,5 %) à 829 millions d'euros, contre 833 millions l'an dernier sur la même période. Le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) a baissé de 2,8 %, à 6,2 milliards d'euros, dépassant néanmoins les attentes.

61 000 nouveaux clients

Par métiers, la banque de détail en France voit son bénéfice net augmenter de 17,6 % à 328 millions d'euros. Sur le trimestre, la banque en ligne du groupe, Boursorama, enregistre pour sa part une bonne performance avec l'acquisition de près de 61 000 nouveaux clients. Toutefois, les frais de gestion de ce pôle augmentent de 2,4 % en raison des investissements engagés dans la transformation numérique et de l'accroissement de la contribution au Fonds de résolution unique européen, explique le groupe, soulignant dans le même temps « un contrôle strict des autres dépenses ».

Le pôle banque de détail et services financiers internationaux double pour sa part sa contribution au résultat net du groupe par rapport à l'an dernier, affichant un bénéfice net de 300 millions d'euros, soutenu essentiellement par une hausse des revenus dans la banque de détail à l'international. En revanche, la banque de financement et d'investissement voit son bénéfice reculer de 14,7 % à 454 millions d'euros, plombé par la baisse des revenus aussi bien dans les activités de marché que dans celles de gestion d'actifs et de banque privée.

source

Commenter cet article

Archives