Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La seconde résidence, un investissement sûr pour les Belges

Publié le 10 Mai 2016, 13:28pm

Catégories : #ECONOMIE

La seconde résidence, un investissement sûr pour les Belges

Par rapport à l'année 2014, l'enquête de BNB Paribas Fortis relève une véritable explosion des demandes de prêts hypothécaires pour l'achat d'une seconde résidence, sujet de l'enquête. En effet, à défaut de donner des chiffres précis, la banque signale une augmentation de 20% de prêts accordés pour ce type d'achat en 2015. "C'est d'ailleurs cette augmentation qui nous a poussés à réaliser l'étude qui est une première du genre" note Valéry Halloy, porte-parole de BNP Paribas Fortis. Un dixième des crédits hypothécaires alloués par le groupe est consacré à l'achat d'une résidence secondaire. Actuellement, environ 380.000 Belges en possèdent une, dont 170.000 à l'étranger.

 

Au plus proche

" La Belgique reste de loin la première destination de nos emprunteurs pour une seconde résidence, précise Valéry Halloy au journal Le Soirpuisque neuf prêts accordés sur dix concernent un achat à l'intérieur de nos frontières. Le Belge aime l'étranger, mais il apprécie aussi et surtout d'acheter près de chez lui pour des raisons de facilité de gestion du bien". Au total, 210.000 résidences secondaires ont été recensées sur le territoire. La région la plus prisée reste la côte qui en compte 105.000 contre seulement 35.000 dans les Ardennes. La principale raison pour laquelle le Belge investit dans une deuxième résidence proche de chez lui est pour pouvoir la louer ; en tout cas pour 60% des personnes ayant obtenu un prêt chez BNP Paribas Fortis.

Paradoxalement, "le but premier d'un achat à l'étranger reste l'amélioration du bien-être personnel" remarque le porte-parole. Hors de question donc pour le Belge de mettre son bien en location lorsqu'il s'agit de destinations de "vacances". L'Espagne et la France restent les pays les plus prisés par les Belges souhaitant acheter à l'étranger. Le podium est complété par... Les Pays-Bas ! "C'est juste à côté de la Belgique et les biens sont environ 40.000 euros moins chers" observe-t-on du côté de la banque. Viennent ensuite les pays européens comme l'Italie, le Portugal ou la Grèce qui connaissent également un certain succès. Quant aux résidences secondaires hors-Europe, le Maroc et la Turquie font partie des demandes les plus courantes selon l'étude.

Au niveau des montant, le Belge emprunte en moyenne 73% de la valeur du bien visé, le reste de la somme correspond à l'apport personnel. Globalement, les montants consacrés à une résidence secondaire en vue d'une location sont plus importants que dans le cas d'une "maison de vacances", ce qui semble logique. L'étude dévoile également que l'âge moyen pour se lancer dans ce type d'achat est de 42 ans et que les crédits sont étalés sur approximativement 198 mois.

Cette étude confirme bien le fait que les Belges continuent de se tourner vers la brique pour placer leur argent.

Par Axelle Verstraeten

source

Commenter cet article

Archives