Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La polémique sur les prix des anticancéreux s'intensifie

Publié le 2 Mai 2016, 12:40pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

La polémique sur les prix des anticancéreux s'intensifie

La Ligue contre le cancer lance une campagne offensive contre le prix des médicaments anticancéreux. Une « désinformation », selon la fédération de l'entreprise des médicaments (Leem).

La polémique sur les prix des anticancéreux s'intensifie
© Chiara Arsego - Ligue contre le cancer

La Ligue contre le cancer s'affole à nouveau des prix des anticancéreux. Après une première alerte lancée en décembre 2015 , l'association renforce son action en doublant sa pétition en ligne sur Change.org par une campagne d'affichage combative . Sur l'illustration de Chiara Arsego, deux personnages discutent, vantant le business florissant des médicaments contre le cancer. "Inexplicables et inacceptables, les prix des médicaments innovants en cancérologie sont inaccessibles à de nombreux malades atteints de cancer les condamnant à une mort certaine" peut-on lire sous l'image. Une sonnette d'alarme qui n'est pas du goût de la fédération de l'entreprise des médicaments (Leem), qui s'indigne dans un communiqué des "manipulations" de la Ligue contre le cancer.

La menace d'une médecine à deux vitesses

En mars dernier, 110 cancérologues avaient signé une tribune  pour condamner les prix exorbitants des traitements contre le cancer. La Ligue contre le cancer appelle maintenant à se mobiliser massivement pour "peser dans les discussions et les prises de position lors du prochain G7, prévu les 26 et 27 mai à Tokyo". L'association pointe spécifiquement du doigt le Keytruda®, médicament prochainement commercialisé en France pour soigner lesmélanomes , au prix de 100 000 euros par an et par patient. "Face à l'inflation des prix pratiqués par des laboratoires pharmaceutiques enclins à optimiser leurs gains, des menaces réelles pèsent sur l'équité d'accès des patients aux traitements innovants des cancers et sur la pérennité de notre système de santé solidaire" souligne la Ligue contre le cancer. L'association redoute en effet qu'une médecine à deux vitesses ne s'installe, "où seuls les plus fortunés pourraient avoir accès aux meilleurs traitements", condamnant les patients les plus défavorisés "à une mort certaine".

Une "désinformation flagrante"

La Leem, qui regroupe les 270 entreprises du médicament en France, dénonce une "désinformation flagrante" de la part de l'association et répond "qu'aucun patient en France n'a jamais été privé de traitement pour des raisons économiques." La fédération rappelle également que les patients français peuvent bénéficier des innovations majeures en matière de traitement contre le cancer ( immunothérapie , chimiothérapies orales, thérapies ciblées...) "sans grever le budget médicament de l'Assurance maladie". "Plutôt que de s'inscrire dans le dénigrement d'un secteur dont la vocation est de sauver des vies aux côtés des professionnels de santé, la Ligue gagnerait à contribuer de manière constructive à la réflexion de tous les acteurs sur la nécessaire réforme structurelle du système de soins" conclut la Leem.

 

>> A lire aussi :

Prix des médicaments : l'inquiétude des pharmaciens

Les prix des médicaments peuvent varier d'un facteur six

Le médicament qui a augmenté de 5000% en une nuit

Le voltarène serait un médicament anti-cancer ?

 

Commenter cet article

Archives