Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La comédie humaine des rémunérations patronales

Publié le 12 Mai 2016, 15:38pm

Catégories : #ECONOMIE

La comédie humaine des rémunérations patronales

La rémunération des dirigeants des grandes entreprises est, une nouvelle fois, le sujet d’un spectacle qui ressemble à une comédie de Molière. Cette année, les deux frères ennemis de l’automobile française, Carlos Ghosn, chez Renault, et Carlos Tavares, chez Peugeot, jouent la surenchère pour dépasser leurs rémunérations respectives. Le second ayant rattrapé le premier en obtenant 5 millions d’euros par an, ce dernier a tenté de passer à plus de 7 millions, contre l’avis de ses actionnaires.

Au théâtre de la puissance, le salaire élevé traduit la grandeur des personnages, et la manière de s’octroyer ces hauts revenus est l’objet d’intrigues souvent alambiquées. Outre l’opinion et les politiques, les administrateurs et les actionnaires ont un rôle éminent dans la pièce. A chaque arrivée et à chaque départ d’un dirigeant, mais aussi, de plus en plus, à chaque assemblée générale annuelle, se pose donc la question de L’Avare de Molière : « Que diable, toujours de l’argent ! Il semble qu’ils n’aient autre chose à dire : “De l’argent, de l’argent, de l’argent.” »

La surenchère à la taille

Le lien entre la rémunération des dirigeants et la performance des entreprises est un thème fort de la théorie économique de l’entreprise, depuis...

source

Commenter cet article

Archives