Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L’inquiétant turnover des magistrats

Publié le 7 Mai 2016, 11:27am

Catégories : #ECONOMIE, #JUSTICE

L’inquiétant turnover des magistrats

Une entreprise ou une administration pourrait-elle fonctionner si près du tiers de ses effectifs changeait de poste chaque année ? La justice le peut ! Ou du moins le pense-t-elle. Selon les chiffres qui devraient être officialisés fin juin par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), 2 251 magistrats ont été nommés à de nouvelles fonctions ou dans une autre juridiction en 2015. Avec les auditeurs de justice (les magistrats sortis d’école) nommés à un premier poste, cela représente 2 576 mouvements dans l’année pour un corps qui comptait 8 215 professionnels en activité.

Ce taux de rotation de 31,4 % des effectifs constitue un record historique, mais pas un accident. « Ces chiffres sont en augmentation constante depuis une décennie », affirme Daniel Barlow, le secrétaire général du CSM, l’organe constitutionnel chargé de choisir les plus hauts magistrats du siège (ceux qui jugent), et de donner un avis engageant au gouvernement sur ses propositions de nomination des autres magistrats du siège et des hauts gradés du parquet (ceux qui dirigent l’enquête et engagent les poursuites).

Le nombre de postes vacants dans la justice n’arrange pas les choses. « Le ministère utilise cette mobilité pour déplacer la pénurie d’une juridiction à l’autre », explique Virginie Duval, présidente de l’Union syndicale des magistrats (majoritaire). Alors qu’il criait famine cet hiver, le tribunal de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, devrait se faire plus discret en septembre avec un nombre de juges et de parquetiers plus conforme à sa taille. La rentrée...

source

Commenter cet article

Archives