Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L'Europe facilite le séjour de certains profils

Publié le 12 Mai 2016, 11:11am

Catégories : #SCIENCE

L'Europe facilite le séjour de certains profils

Le Parlement européen a adopté mercredi des règles harmonisées visant à favoriser le séjour de chercheurs et d'étudiants étrangers dans l'UE. La législation améliore également les conditions pour les stagiaires, bénévoles, jeunes élèves et jeunes gens au pair de pays non européens.

Les nouvelles règles fusionnent deux directives existantes pour veiller à ce que les étudiants et les chercheurs puissent séjourner au moins neuf mois après avoir terminé leurs études ou recherches en vue de trouver un emploi ou de créer une entreprise, ce qui devrait permettre que l'Europe bénéficie de leurs compétences.

Chercheurs et étudiants
Les étudiants et les chercheurs auront également la possibilité de se déplacer plus facilement dans l'UE au cours de leur séjour. À l'avenir, ils n'auront pas besoin de déposer une nouvelle demande de visa, mais seulement d'informer l'État membre dans lequel ils se rendent. 

Stagiaire, apprentis, volontaire et ressortissants de pays tiers
La directive révisée donne également un statut aux stagiaires (rémunérés ou non), apprentis, volontaires participant au service européen et travailleurs au pair originaires de pays tiers, qui en étaient écartés jusqu'à présent.

Satisfaction
"Je me réjouis qu'un statut soit enfin offert aux personnes au pair et aux stagiaires non rémunérés, catégories fragiles s'il en est et donc susceptibles d'exploitation", a souligné l'eurodéputé belge Gérard Deprez (MR/ADLE). "L'Europe est ainsi fidèle à elle-même à la fois dans son ambition économique et dans sa vocation sociale", a-t-il ajouté.

Délai de deux ans
Les États membres disposeront d'un délai de deux ans pour transposer les dispositions en droit national, après leur publication dans le Journal officiel de l'UE.

 
 
 
source

Commenter cet article

Archives