Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


L’Apaq-w sera plus visible et proactive, dans un lien renforcé avec les producteurs

Publié le 22 Mai 2016, 16:25pm

Catégories : #ECONOMIE

L’Apaq-w sera plus visible et proactive, dans un lien renforcé avec les producteurs

Après le départ à la retraite de Marc Gielen, Philippe Mattart a été désigné par le gouvernement wallon pour reprendre les rênes de l’Apaq-w.
Quelques semaines après son entrée en fonction, ce gradué en marketing et licencié en sciences du travail livre à nos lecteurs les lignes de force du plan d’action qu’il entend mettre en œuvre.

 

À la tête de l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité depuis le 22 mars dernier, Philippe Mattart ne cache pas les ambitions qu’il nourrit pour cet organisme d’intérêt public: «L’Apaq-w doit redevenir pleinement le patron de la promotion, mais en concertation plus étroite qu’auparavant avec les producteurs.»

Chef de cabinet du ministre régional André Antoine de 2009 à 2014, et plus particulièrement chargé de la politique de l’emploi et de la formation, M. Mattart avait depuis lors regagné son point d’attache administratif, l’Institut du patrimoine wallon, en qualité d’administrateur général adjoint. Aujourd’hui à la tête de la promotion de l’image de l’agriculture wallonne et des produits de celle-ci, notre interlocuteur revendique des affinités fortes avec le monde agricole même s’il n’avait jusqu’ici jamais occupé de fonction spécifique en la matière. «Originaire de Gembloux et petit-fils d’agriculteurs, j’entretiens cette proximité à travers mon entourage familial et de solides amitiés. Cette affinité avec le secteur et les valeurs qui en sont proches me semblent indispensables pour appréhender pleinement les enjeux et les attentes des agriculteurs et horticulteurs wallons.»

 

Double mission
L’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité est un organisme d’intérêt public (OIP) de type A. 
Son ministre de tutelle est le ministre wallon en charge de l’agriculture, René Collin en l’occurrence.
L’Apaq-w a une double mission: la promotion de l’image de l’Agriculture wallonne et de ses produits sur un plan général et générique, mais aussi la promotion des producteurs et des produits agricoles et horticoles.

 

Agence de marketing

Le frais émoulu patron de l’Apaq-w souhaite transformer cet organisme de service public en une véritable agence de marketing et de communication, au bénéfice du monde agricole. «En ce sens, l’Apaq-w est l’organisme d’intérêt public qui a le moins le droit à la discrétion. L’agence doit mettre en avant ce en quoi les productions wallonnes, locales, les circuits courts, le bio wallon, sont qualitativement différents de productions conventionnelles ou allochtones. Et cela, sans aucune exclusive, sans enfreindre les règles de la concurrence européennes, d’où la nécessité de faire preuve de créativité et l’importance du marketing.»

 

«L’Apaq-w doit redevenir pleinement le patron de la promotion,
mais en concertation plus étroite qu’auparavant avec les secteurs, les producteurs.»
 

Concertation renforcée avec les producteurs!

À l’entame de son mandat, Philippe Mattart s’est engagé à mettre immédiatement en place une plateforme de dialogue avec la Socopro, asbl encadrant le Collège des producteurs. Un accord de coopération est en voie de finalisation, qui établit la concertation systématique entre les deux entités au sujet des orientations de l’Apaq-w en matière de promotion.

«Parallèlement à cette collaboration renforcée entre les producteurs, de manière tout aussi ferme, l’Agence assumera pleinement son rôle d’entité fédératrice de la promotion de l’agriculture. Autrement dit, l’Apaq-w réaffirme simultanément son rôle de patron, de fer de lance de la promotion de l’agriculture wallonne. L’étendard de la promotion brandi par l’organisme d’intérêt public est une valeur ajoutée pour tous les secteurs. Chacun de ceux-ci a tout intérêt à ce que les citoyens identifient naturellement les campagnes de l’Apaq-w comme autant d’actions favorables aux productions wallonnes et à leur qualité», clarifie le nouveau directeur général.

Le financement des campagnes de promotion est mixte: dotations publiques et cotisations des producteurs. Actuellement, le montant apporté par les cotisations est de l’ordre de 3 millions d’euros, sachant qu’il y a un moratoire sur les cotisations du secteur lait. «L’agence continuera de s’assurer que l’enveloppe des cotisations soit exclusivement dévolue aux campagnes et réponde aux besoins des secteurs», s’engage Philippe Mattart.

 

     
 
Parmi les secteurs en crise,
la viande bovine est
une priorité de l’Apaq-w,
avec la nécessité de
mener des campagnes
bien plus visibles.
M. de N.
     
     

Réforme de la qualité différenciée

Philippe Mattart exprime aussi la nécessité pour l’organisme en charge de la promotion de se montrer nettement plus moderne par rapport à ce qui a été fait jusqu’ici, tant dans sa communication que sur le fond.

«Inciter à consommer wallon en argumentant sur la seule localisation régionale serait un peu court. Au-delà de ce «patriotisme alimentaire», auquel une partie de nos concitoyens n’est pas insensible, il convient de développer une vraie stratégie mettant en évidence des arguments forts, nouveaux, pour amener le public à consommer wallon, plutôt que remplir son panier sans trop s’informer, sans trop regarder les étiquettes».

Et c’est en identifiant les critères de qualité auxquels sont sensibles les consommateurs wallons, en mettant en évidence la valeur ajoutée (circuits courts, etc.) qu’apporte le «consommer wallon» que l’Apaq-w doit faire preuve de créativité et de modernisme, poursuit le nouveau directeur. Cette identification est l’un des objectifs stratégiques de l’Apaq-w. C’est ainsi qu’est relancé le chantier de la réforme de la qualité différenciée, en concertation étroite avec le collège des producteurs et la Direction de la Qualité de la Direction générale opérationnelle Agriculture, Ressources naturelles et Environnement (DGO3), à l’initiative du ministre René Collin.

«Concrètement, nous venons d’initier une méthodologie visant à redéfinir l’appellation qualité différenciée. Celle-ci commence par l’établissement d’un diagnostic: les critères et cahiers des charges actuels sont-ils suffisants ou doivent-ils être renforcés de manière à faire évoluer et donner un sens nouveau à cette «marque» distinctive? Pour ce faire, un calendrier de réunions de travail avec les partenaires concernés a été fixé.»

Le référent principal au niveau sectoriel est le Collège des producteurs encadré par l’asbl SoCoPro. Un groupe de travail va être mis en place qui comprendra un échantillon de producteurs désignés sur proposition de la SoCoPro, avec lequel l’Apaq-w va travailler pour proposer au ministre différentes pistes pour requalifier la qualité différenciée, en lien avec la Dgo3.

«S’appuyant sur ce groupe de travail, une enquête sera réalisée en juillet prochain auprès des consommateurs lors de la foire agricole et forestière de Libramont de manière à valider les critères de qualité différenciée sur la base de ce qu’en attendent ceux-ci. La qualité standard leur suffit-elle ou attendent-ils d’autres références?» Objectif: au mois de septembre, proposer un nouveau logo, une nouvelle appellation liée à un cahier des charges éventuellement adapté. Notre volonté est aussi de renforcer l’assortiment sous ce label», poursuit M. Mattart.

Pour rappel, les productions sous le label de la qualité différenciée ne sont pas légion: porc fermier de Wallonie, porc plein air, porc Aubel, volailles de multiplication de qualité différenciée, poulet de Gibecq, foie gras mi-cuit…

 

Des rendez-vous en nombre!
Parmi les événements en cours où à venir, Vanessa Poncelet, responsable communication, cite la campagne sur le savoir-faire et les produits de nos maîtres boulangers-pâtissiers, avec un nouveau portail sur le web.
Mais aussi, ce week-end, la première édition du salon «C’est bon, c’est wallon» au Wex à Marche-en-Famenne, sans oublier la semaine bio, du 4 au 12 juin; le 20e anniversaire des fermes ouvertes, les 25 et 26 juin; la foire de Libramont, et une participation autour du «Beau vélo de Ravel» sur les 13 étapes estivales à travers la Wallonie.

 

(Re)sensibiliser les collectivités

Parmi les axes de développement de sa stratégie pour la promotion de l’agriculture wallonne, le nouveau patron cible également la sensibilisation des collectivités à la consommation des produits alimentaires locaux et de saison (le clic local). «Il s’agit de rendre le «Clic local» plus attractif et constituer une vraie base de données des producteurs, très facilement accessible et utilisable par les collectivités et même par les particuliers. Des rendez-vous sont déjà pris aussi avec d’importants prescripteurs tels que Sodexo ou le service social de Wallonie… L’agence a aussi pour mission de sensibiliser les autres pouvoirs publics locaux et régionaux à la consommation de produits locaux, et en tout cas à la passation de marchés qui intègrent des critères locaux, en parfaite conformité évidemment avec la loi sur les marchés publics.»

 

À l’international aussi

Contrairement à son homologue flamand (Vlam), l’instrument régional wallon de promotion de son agriculture s’est totalement dépossédé de ses compétences à l’international, constate également le nouveau directeur général. «L’Apaq-w doit redevenir l’étendard de la promotion des produits wallons à l’étranger également. En concertation avec le ministre compétent et dans le respect du protocole d’accord avec l’Agence wallonne à l’exportation (Awex), la nouvelle stratégie de l’Agence vise aussi à rendre celle-ci plus proactive, plus offensive au-delà de ses frontières régionales, soit sur tout le territoire national mais aussi dans les pays voisins (France, Allemagne, Pays-Bas, etc.)».

 

Nos amis, les agriculteurs

Au terme de ce bref tour d’horizon, Philippe Mattart nous confie encore son sentiment de l’impérieuse nécessité de restaurer une forme de tolérance, d’empathie de la société à l’égard du monde agricole, «Car derrière le métier de l’agriculture, il y a des femmes, des hommes, des familles, et derrière ces visages, il y a des produits, puis de la transformation, de l’emploi, de l’économie, de la valeur ajoutée. Revaloriser l’image peut avoir un impact sur les résultats économiques du secteur.»

La sensibilisation du public aux atouts et à l’importance de l’agriculture wallonne et de ses productions ne peut se départir d’une attention portée aussi aux personnes et aux familles qui mettent au quotidien toute leur énergie dans ce rôle nourricier, tout simplement vital pour la population. Que du contraire!

M. de N.

source

Commenter cet article

lefervre 24/05/2016 07:19

RETOUR AFFECTIF DE DE MON EX ET PLUS. J' AI RETROUVER MON SOURIRE GRACE A CETTE HOMME
JE M APPEL LEFERVRE
il y a de cela deux ans, j'avais une vie très misérable et très soucieux , après mes recherches sur le net je suis tombé sur un GRAND CHEF VOYANCE MAGICIEN MARABOUT: MAKANDJOU_OLA qui a totalement changé ma vie. aujourd'hui j'ai un bon travail, mon fiancé qui m'avait quitté est revenu, mes enfants sont devenus très brillants a l'école et ce qui m'a plus motivé chez lui, il a fait une porte monnaie magique à mon mari,Et un portable magique pour demander des sous.
je vous assure que depuis ce temps, on ne s'est plus plaigne de l'argent, nous avons une vie très heureuse. je vous prie de prendre contact avec ce marabout si vous voulez vraiment finir avec la pauvreté et tous sortes de problème.
Voici de quoi il est capable.

Retour Affectif - Retour de l'être aimé en 2 jours / Porte feuille magique / -Bague, magique & Chaine magique pour gagner au LOTO PMU etc / Portable Magique pour demander des sous -/ Se rendre invisible / devenir star-/ gagner aux jeux de hasard-/parfum ou savon qui donne le montant voulue par jours/-BIC magique pour réussir a sont examen-/ -Avancement au bureau-/envoûtements -/ affaire, crise conjugale- /dés-envoûtement -/ protection contre les esprits maléfices/- protection contre les mauvais sorts /-chance au boulot évolution de poste au boulot / ,chance en amour / - chance partout / - la puissance sexuelle /abandon de la cigarette et de l'alcool / .- prendre sont sperme après ou avant avoir enfanté pour se faire richesse./miroir magique/ -amulette contre accident /poudre amaigrissement /devenir champion
Résultat efficaces. Travail rapide et double efficacité.
contactez le et vous allez revenir témoigner, je vous le promet.

voici ces contacts :
E-mail : olaitanvodounongan@hotmail.fr
TEL : 002 29 98 56 93 10

Marabout Tradipratcien 22/05/2016 19:04

Bague Magique: "la bague", c'est la bague convoitée par tout le monde! Je vous dis personnellement que nul ne portera ma bague et rester pauvre ou souffrant. Toute personne qui portera cette bague sera respectée et elle constatera aussi que toute autre personne de sa famille, de son entreprise voire son alentour en bénéficiera, Amour, Richesse, Protection contre Satan, Ennemis, Guérison de vos maladies, Travail, Convoitise, Prospérité... +221777566601 ou +221765314787

Archives