Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Il manque "près de 40 voix" pour voter la loi Travail qui arrive mardi à l'Assemblée

Publié le 2 Mai 2016, 10:28am

Catégories : #POLITIQUE

Il manque "près de 40 voix" pour voter la loi Travail qui arrive mardi à l'Assemblée

POLITIQUE - Alors que la loi El Khomri n'en finit pas d'être contestée dans la rue, la réforme du travail voulue par le gouvernement risque de se heurter à un autre obstacle de taille : le rejet du texte par l'Assemblée nationale.

C'est en tout cas ce que présage le rapporteur de la loi, Christophe Sirugue, ce lundi 2 mai dans les colonnes du Parisien. "Il manque près de 40 voix pour obtenir une majorité et voter la loi", explique-t-il. Alors, qui sont ceux qui manquent au gouvernement pour obtenir une majorité ? Le député de Saône-et-Loire distingue deux camps.

"Il y a des opposants historiques à l'intérieur du groupe PS, qui sont la vingtaine de frondeurs", détaille Christophe Sirugue qui sépare ceux-là des "opposants de bonne foi". "Ceux-là ont des interrogations sur plusieurs points du texte comme le périmètre des licenciements et le risque inhérent aux accords d'entreprises. A défaut d'une clarification ou d'une modification du texte, ces derniers pourraient soit être sur un vote négatif soit rejoindre le camp des abstentionnistes", prévient-il.

De quoi forcer le gouvernement à recourir (encore) au 49-3 ? C'est ce que certains commencent déjà évoquer.

L'hypothèse d'un passage en force

Selon Le Point, le gouvernement serait de plus en plus tenté par le passage en force, faute de pouvoir compter sur le soutien des députés. "Nous avons une trentaine de frondeurs qui voteront contre, mais surtout nous avons une cinquantaine de députés modérés qui refusent de répondre quand on leur demande s'ils vont voter le texte", a confié une source socialiste à l'hebdomadaire. C'est cette illisibilité qui pourrait conduire -comme on a pu le voir avec la loi Macron- à recourir à l'article 49-3 d'autant que, toujours selon Le Point, cela arrangerait certains parlementaires.

"En fait, on ne veut pas dire qu'on la soutient parce que cela nous arrange que le gouvernement passe au 49.3. On n'a aucune envie d'assumer ce texte", explique un député PS cité par l'hebdomadaire. En l'état, le passage en force n'est pas une piste à écarter. Pour autant, le président du groupe PS à l'Assemblée ne désespère pas de changer la donne.

Interrogé par France Info ce lundi 2 mai, Bruno Le Roux a appelé les députés de sa majorité à faire preuve de "responsabilité". "Avec la loi El Khomri, nous pourrions faire l'unité mais je demande à la gauche de ne pas ergoter en permanence et de prendre ses responsabilités. On peut avoir des désaccords mais sans toujours les mettre en scène et empêcher d'avancer", estime Bruno Le Roux.

La loi El Khomri entre demain à l'Assemblée nationale et son avenir est, pour le moment, bien incertain.

Lire aussi :

• 84.000 manifestants en France pour le 1er mai, selon le ministère

• Manif anti-loi Travail, le risque de lassitude?

• Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

• Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

• Retrouvez-nous sur notre page Facebook                                                                                   source

Commenter cet article

Archives