Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Grossesse : le vaccin contre la coqueluche serait « sans danger » pour la maman et pour le bébé

Publié le 16 Mai 2016, 12:35pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Grossesse : le vaccin contre la coqueluche serait « sans danger » pour la maman et pour le bébé

Pendant la grossesse, l'administration du vaccin Tdap (diphtérie, tétanos, coqueluche) serait « sans danger », selon des chercheurs américains.

Grossesse : le vaccin contre la coqueluche serait « sans danger » pour la maman et pour le bébé
© Thinkstock

La coqueluche est une infection respiratoire provoquée par une bactérie : la Bordetella pertussis. Très contagieuse (notamment par voie aérienne), cette maladie provoque des quintes de toux assez violentes qui peuvent durer plusieurs semaines : elle est particulièrement dangereuse lorsqu'elle touche les enfants avant l'âge de 6 mois. Dans 5 % des cas, des complications surviennent : pneumonie , encéphalite aiguë...

Heureusement, il est possible de protéger son bébé contre la coqueluche, en se faisant vacciner entre la 27ème et la 36ème semaine de grossesse. Le vaccin Tdap (diphtérie, tétanos, coqueluche) permet à la future maman de développer des anticorps spécifiques et de les transmettre au fœtus via le placenta .

Des scientifiques de l'Université du Texas (aux Etats-Unis) ont voulu savoir si le vaccin contre la coqueluche pouvait avoir des effets négatifs sur la santé de la maman et/ou du bébé. « Pour cela, nous avons recueilli des données concernant 1759 naissances survenues aux Etats-Unis et nous avons étudié l'état de santé des enfants et de leurs mères, en tenant compte de nombreuses pathologies » expliquent les chercheurs, dont les travaux ont été publiés dans le journal médical Human Vaccines & Immunotherapeutics .

 

Moins d'accouchements par césarienne

Résultat ? « Nous pouvons aujourd'hui affirmer que le vaccin Tdap est sans danger pour la mère comme pour l'enfant. De plus, nous avons remarqué que les femmes qui acceptaient de se faire vacciner contre la coqueluche au cours de leur grossesse recouraient moins à l'accouchement par césarienne que la moyenne. » Pour rappel, en France, 1 accouchement sur 5 se déroule parcésarienne  : une méthode qui peut avoir des conséquences lourdes sur la santé du bébé.

En France, le vaccin contre la coqueluche n'est recommandé chez les enfants qu'à partir de l'âge de 2 mois. « Les bébés peuvent néanmoins attraper cette maladie entre 0 et 2 mois, expliquent les chercheurs. Seul moyen de les protéger : les anticorps de la mère. C'est une protection à court terme très efficace. »

 

Commenter cet article

Archives