Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Gauche : jeux tactiques autour d’une motion de censure avortée

Publié le 12 Mai 2016, 14:32pm

Catégories : #POLITIQUE

Gauche : jeux tactiques autour d’une motion de censure avortée

Dans les couloirs de l’Assemblée, une dizaine de cameramen courent dans un sens, puis dans l’autre, dans une cohue généralisée. Au milieu, le « frondeur » socialiste Laurent Baumel, à quelques minutes de la fin du délai de dépôt d’une motion de censure contre le gouvernement, mardi 11 mai, après l’engagement du 49.3 sur la loi travail. Les opposants de gauche ont-ils réussi à déposer leur propre motion, ont-ils eu les 58 signatures nécessaires ? De l’autre côté de la pièce, Christophe Caresche, député PS à l’opposé de la ligne des frondeurs, ne peut que rire devant cette situation quasi-burlesque quand, au milieu des va-et-vient de la presse, l’ex-ministre, Guillaume Garot, se dit lui « atterré ». Des députés cherchant à déposer une motion pour renverser un gouvernement issu du même parti qu’eux, c’est tout simplement inédit.

 

Encore une fois, les frondeurs sont passés très près de provoquer une crise politique majeure, si près que cela paraît presque suspect. 56 signatures, voilà le chiffre final obtenu, soit une motion déposée « à deux voix près », comme ils ont tenu à le répéter. A ceux qui doutaient, ils ont répondu en publiant en fin de journée la liste des noms comprenant 28 socialistes, soit les habituels « frondeurs », auxquels se sont ajoutés d’autres élus, comme Yann Galut ou Thomas Thévenoud. Si les anciens ministres Benoît Hamon et Aurélie Filippetti ont également signé, les proches de Martine Aubry avaient fait savoir dès lundi soir qu’ils refuseraient de le faire, malgré leur opposition au texte. « On n’a pas voulu...

source

Commenter cet article

Archives