Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Festival de Cannes: AirBnb attend une explosion de ses locations

Publié le 9 Mai 2016, 12:54pm

Catégories : #ECONOMIE

Festival de Cannes: AirBnb attend une explosion de ses locations

Avec le début du Festival mercredi, Cannes s’attend à voir débarquer plusieurs milliers de festivaliers qu’il va falloir loger. En plus des 5.500 chambres d’hôtel, équipes de film, producteurs, journalistes, mannequins et curieux peuvent également compter sur les plateformes de location d’appartements en ligne. Une bonne affaire pour les Cannois.

>> A lire aussi : Dans les coulisses des tout derniers préparatifs

C’est le cas de Camille, une retraitée qui quitte son studio de 18 m² situé derrière la Croisette pendant quinze jours pour le louer à « des Américains, des Anglais, des Japonais ». En 2015, elle a empoché 2.800 euros qui lui permettent de « payer ses charges ».

Deux fois plus de logements disponibles

Cette année, la plateforme AirBnb accueillera 2,5 fois plus de voyageurs pendant le Festival. « On compte aujourd’hui 4.000 logements disponibles à Cannes, soit près de deux fois plus que l’année dernière », explique une porte-parole d’AirBnB.

Son concurrent français, Sejourning, va également loger de nombreux festivaliers. « L’offre d’hôtellerie est vite complète et très chère à Cannes. Et dans un appartement, on peut regrouper davantage de personnes », ce qui intéresse les équipes de cinéma qui voyagent en groupe, explique Alexandre Woog, patron de Sejourning.

« Ce n’est pas la même demande que les palaces »

Pour un appartement de 44m² en face du Palais des Festivals, le tarif de base s’élève à 800 euros par nuit, contre 230 le reste de l’année.

« Le client type est un étranger, un homme entre 30 et 40 ans, qui travaille dans le monde du cinéma et qui cherche un appartement à prix raisonnable. Ce n’est pas la même demande que les palaces, on est vraiment en complément », avec des prix qui vont de 150 à 300 euros la nuit, détaille Julien Tabore qui a fondé la société Canne’s Bnb qui gère la location de 25 appartements non loin de la Croisette.

L’hôtellerie peut en souffrir

Du côté des hôteliers, on regarde cette concurrence d’un bien mauvais œil, même si l’on ne se fait pas de réel souci pour la période du festival où plus de 90 % des chambres sont réservées dès le démarrage.

« Comme partout, il y a de plus en plus (d’appartements sur) Airbnb », constate Michel Chevillon, président du Syndicat des hôteliers de Cannes. Selon lui, l’hôtellerie économique peut en souffrir, avec des festivaliers qui vont « à cinq ou dix dans des appartements » loués sur internet, plutôt qu’à l’hôtel.

source

Commenter cet article

Archives