Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Couvrir sa piscine augmente le plaisir de nage

Publié le 16 Mai 2016, 10:16am

Catégories : #ECONOMIE

Couvrir sa piscine augmente le plaisir de nage
 

Depuis son bureau de Wauthier-Braine, dans l’ouest du Brabant wallon, Benoît Coenradts contemple le soleil radieux qui illumine les journées depuis une semaine. Et il ne peut s’empêcher de se frotter les mains.

Pour accompagner sa bonne humeur, il y a le téléphone de sa société Coverseal qui n’arrête plus de sonner. « Le début d’année a été très difficile, exprime-t-il. Avec les attentats, les gens étaient comme paralysés, tétanisés, et une piscine était le cadet de leurs soucis. Mais aujourd’hui, on sent que la vie a repris le dessus et nous devons faire face à une avalanche de commandes. Et avec ce soleil, c’est encore plus marquant… »

Entreprise spécialisée dans la couverture de piscines, Coverseal a mis au point en 2007 un système révolutionnaire qui recueille de plus en plus d’adeptes. « Il s’agit d’une bâche quatre saisons qui est entièrement automatisée et qui s’étend sans un pli au-dessus de la surface de l’eau sans la toucher, explique son concepteur. Elle ne présente que des avantages parmi lesquels une sécurité extrême. »

Seul bémol pour qui aime un bassin esthétiquement le plus dépouillé possible : la motorisation est installée à l’intérieur d’un boîtier de 40 cm sur 40 cm qui se déplace sur toute la longueur de la piscine mais celui-ci reste visible en permanence. Pas moyen de le cacher. « Mais si vous mettez des coussins dessus, vous pouvez l’utiliser comme siège, sourit Benoît Coenradts. Plus sérieusement, notre produit se situe dans le haut de gamme mais en faisant les calculs, on se rend compte qu’il est vite amorti. »

Un modèle de chez LPW Ceramic Pools. © Coverseal
Un modèle de chez LPW Ceramic Pools. © Coverseal

Premier avantage : c’est une couverture qui peut s’utiliser l’été, pour garder les quelques degrés que l’on perd pendant la nuit, comme l’hiver pour la mise de la piscine en hivernage. Deuxième avantage : puisque la bâche n’est pas en contact avec l’eau, le refroidissement de celle-ci est beaucoup moins rapide. « Et donc, on consomme moins de mazout, de gaz ou d’électricité pour chauffer sa piscine », intervient Benoît Coenradts.

Troisième qualité vantée par Coverseal : puisque la bâche est complètement imperméable aux rayons UV, la photosynthèse ne peut pas agir et il n’y a pas de risque de formation d’algues. « Tous nos clients nous disent qu’ils utilisent jusqu’à trois fois moins de produits, chlore ou autres, qu’avant. Lorsqu’ils rouvrent leur piscine après l’hiver, ils trouvent une eau impeccable et son traitement s’en trouve ainsi facilité. »

Enfin, last but not least, les couvertures Coverseal répondent aux normes françaises Afnor devenues obligatoires en 2006 pour prévenir les nombreux accidents dont sont victimes les propriétaires de piscines privées (surtout concernant les enfants de moins de 5 ans). « La couverture est tendue à l’extrême et est tout à fait rigide, insiste le patron de Coverseal. Même si elle n’est pas prévue pour ça, dix personnes peuvent marcher dessus en même temps sans aucun risque… »

Un tel produit a bien sûr un prix. Pour une piscine de 5 m sur 10, il faudra une bâche de 5,5 m sur 13. « Si vous optez pour le produit top, c’est-à-dire entièrement automatisé grâce à des panneaux photovoltaïques incorporés au dispositif, comptez 18.000 euros, TVA comprise, expose Benoît Coenradts. Si vous choisissez le système semi-automatique (NDLR : qui fonctionne à l’aide de deux batteries rechargeables), il vous en coûtera environ 12.000 euros, toujours TVA comprise. C’est un budget conséquent, c’est vrai, mais il vous permettra de réaliser de belles économies. Sans compter qu’il augmentera votre plaisir de nage. Grâce à la bâche qui est mise sous tension extrême, le matelas d’air qui se forme entre la surface de l’eau et la membrane conservera la chaleur et vous permettra également de nager tôt le matin ou tard le soir… »

Le succès des couvertures de piscine, en Belgique et ailleurs, n’est plus à démontrer. Si Coverseal en a vendu 9 lors du lancement du produit en 2009, il a atteint la barre record de 526 en 2014. « Et l’an dernier, nous avons une nouvelle fois atteint la barre des 500 bâches vendues, se félicite le patron. Nous travaillons essentiellement avec la Belgique et la France mais nous cherchons aujourd’hui à pénétrer d’autres marchés comme l’Italie ou l’Espagne. Nous avons également un distributeur norvégien car dans les pays nordiques, plus que partout ailleurs peut-être, garder sa piscine à bonne température est vraiment fondamental… »

source

Commenter cet article

Archives