Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


C'est prouvé : les gauchers sont meilleurs en mathématiques

Publié le 16 Mai 2016, 12:48pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE, #SCIENCE

C'est prouvé : les gauchers sont meilleurs en mathématiques

Êtes-vous gaucher ou droitier ? Selon une nouvelle étude italo-britannique, ce paramètre (apparemment anodin) pourrait influencer notre niveau en mathématiques.

C'est prouvé : les gauchers sont meilleurs en mathématiques
© Thinkstock

Vous êtes une quiche en maths ? Rassurez-vous, ce n'est - peut-être - pas de votre faute : une nouvelle étude menée conjointement par des chercheurs de l'Université de Liverpool (en Angleterre) et de l'Université de Milan (en Italie) affirme que les gauchers sont généralement plus doués en mathématiques que les droitiers.

Pour en arriver à cette - surprenante - conclusion, des psychologues italiens et britanniques ont soumis 2300 étudiants italiens âgés de 6 à 17 ans à un examen de mathématiques  : celui-ci se composait de questions simples (des additions, des soustractions...) mais aussi de problèmes plus complexes (géométrie, algèbre...).

Chaque participant a ensuite passé un test baptisé Edinburgh Handedness Inventory : l'objectif de celui-ci est de « définir le pourcentage de prédominance d'une main sur l'autre ». En clair, il s'agit de calculer à quel degré une personne est droitière ou gauchère : un individu 100 % droitier sera absolument incapable d'accomplir des gestes basiques avec la main gauche par exemple, tandis qu'un individu « 50/50 » sera ambidextre.

Une différence de niveau de l'ordre de 5 à 10 %

Pour rappel, les experts estiment que, dans le monde, on compte environ 930 millions de gauchers : en France, ceux-ci représenteraient 10 % à 13 % de la population, avec une moyenne de 6 garçons pour 4 filles*.

Résultat ? « Les adolescents gauchers obtenaient des résultats vraiment supérieurs à la moyenne. Nous avons observé une différence de niveau en mathématiques de 5 à 10 % environ », explique Giovanni Sala, psychologue à l'Université de Liverpool et principal auteur de ces travaux .

Heureusement, le fait d'être droitier ou gaucher n'est pas le seul facteur qui influence les résultats en mathématiques. Ainsi, en septembre 2014 , des scientifiques montraient qu'un déficit en thyroxine au cours de la grossesse pouvait faire baisser le niveau en arithmétique de l'enfant. Et en août 2015 , une autre étude affirmait que les enfants sportifs étaient plus « matheux » que les autres.

*source : Quid, 2007.

Commenter cet article

Archives