Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Bruxelles moins euphorique que Paris sur l’état de santé de la France

Publié le 3 Mai 2016, 11:21am

Catégories : #ECONOMIE

Bruxelles moins euphorique que Paris sur l’état de santé de la France

Si plusieurs indicateurs hexagonaux ont montré que sur le front de la croissance, « ça va mieux » à Paris, l’amélioration, vue de Bruxelles, est un peu moins nette, à en croire les prévisions de printemps rendues publiques mardi 3 mai par la Commission européenne.

 

L’institution communautaire n’a en effet pas révisé ses prévisions d’hiver parues en février. Elle prévoit toujours pour 2016 un déficit public français à 3,4 % du produit intérieur brut (PIB) et à 3,2 % pour 2017. A ce compte-là, la France raterait à nouveau, mais de peu cette fois, l’objectif du pacte de stabilité et de croissance (un déficit d’au maximum 3 % du PIB), auquel elle avait pourtant promis de se conformer en 2015, quand elle a obtenu de la Commission un délai de grâce de deux ans. Bercy, plus optimiste, table sur un déficit de 3,3 % du PIB en 2016 et estime que le pays pourra remplir son « contrat » avec Bruxelles, en passant à 2,7 % de déficit en 2017.

Une prudence relativisée à Paris

Même divergence de prévisions entre Bruxelles et Paris concernant la croissance : elle sera de 1,3 % en 2016 et de 1,7 % en 2017 selon la Commission, qui avait publié les mêmes chiffres dans ses prévisions d’hiver. C’est bien moins que l’objectif de 1,5 % de croissance pour 2016 prévu par le gouvernement, conforté dans ce scénario optimiste par la publication d’une hausse du PIB au premier trimestre 2016 de 0,5 point. Quant au taux de chômage, il repassera selon Bruxelles à 10,2 % de la population active en 2016 et à 10,1 % en 2017, se rapprochant enfin du taux enregistré au début...

source

Commenter cet article

Archives