Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Bruges champion après 11 ans d'attente

Publié le 16 Mai 2016, 09:32am

Catégories : #SPORTS

Bruges champion après 11 ans d'attente

L'attente a été longue, mais le Club de Bruges peut savourer le 14e titre de champion de Belgique de son histoire. Comme cela avait été le cas lors du précédent sacre en 2005, les Blauw en Zwart peuvent exulter après un résultat positif face à Anderlecht. Seule différence, il n'y a pas eu photo cette fois. Le choc n'en a jamais vraiment été un, le Club a survolé les débats de la première à la dernière minute. Contraint pourtant d'arracher la victoire pour encore espérer, Anderlecht a livré un match catastrophique (4-0; 2X Diaby, Vanaken et Simons). Comme il l'avait fait avec le Standard, Michel Preud'homme ramène le titre à un club  qui patientait depuis trop longtemps.

Bruges champion de Belgique pour la 14e fois. © belga.
© photo news.
© belga.
© belga.
© belga.
© photo news.
© photo news.

Revivre le direct commenté

Voir les plus belles photos

1. Merci MPH!
Nouveau titre de champion pour Michel Preud'homme qui, après avoir offert ce bonheur aux supporters du Standard après 25 ans d'attente, récidive à Bruges. A Gand, il était parvenu à remporter une Coupe de Belgique après 26 ans sans trophée (2010). Idem aux Pays-Bas avec Twente qui n'avait plus enlevé la Coupe nationale depuis 10 ans. Sans oublier, le titre conquis avec Al Shabab en 2012. Bref, pour ceux qui en doutaient encore, oui, Michel Preud'homme est un entraîneur à succès et a une part prépondérante dans le succès brugeois. Les supporters le savent et ont scandé son nom à plusieurs reprises durant la rencontre. "C'est magnifique et mérité", a lucidement résumé le stratège brugeois. Après avoir rempli sa mission, Michel Preud'homme va-t-il poursuivre l'aventure dans la Venise du Nord?

2. Nouvel échec pour Anderlecht
Après Gand, c'est Bruges qui prive Anderlecht d'un titre de champion. Plus aucun trophée depuis 2014, cela devient long du côté de Saint-Guidon. Outre le constat d'échec dans les chiffres, le niveau de jeu affiché tout au long de la saison est indigne d'un club comme Anderlecht. On voit mal les dirigeants bruxellois poursuivre la collaboration ave Besnik Hasi. L'ancien joueur de Genk a réussi un miracle après avoir succédé à Van den Brom, mais mis à part cela, qu' a montré Anderlecht sous l'ère Hasi? Quelques belles prestations en Europa League, c'est à peu près tout. Le match à Bruges symbolise à lui seul une saison (voire deux) ratée(s).

3. L'une des clés? La gestion des mercatos
Si l'on fait le bilan des mercatos dans les deux camps, il s'avère très positif pour le Club, nettement moins pour le Sporting. A cet égard, les hautes sphères mauves doivent aussi se remettre en question. Le seul transfert vraiment réussi à Anderlecht cette saison, c'est celui d'Okaka. Obradovic a montré des choses intéressantes avant de se blesser. Ezekiel est un échec cuisant. Trezeguet et Galhardo n'ont pratiquement pas joué. Que dire de l'"apport" de Kara, arrivé pour 4 millions d'euros. Badji, Djuricic et Büttner n'ont pas apporté de réelle plus-value. A Bruges, Diaby a inscrit 14 buts, dont deux lors du match décisif face à Anderlecht. Le départ en janvier de Vazquez a libéré Vanaken et le Club, alors que celui de Gillet à Nantes a handicapé le Sporting. Débauché à Angers, il y a six mois, Butelle s'est tout de suite imposé et a apporté de l'expérience et de la sérénité.

source

Commenter cet article

Archives