Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Bruges a joué en champion

Publié le 2 Mai 2016, 10:23am

Catégories : #SPORTS

Bruges a joué en champion

Bruges fonce tout droit vers le titre. Dix jours après avoir été nettement battu par Genk, les Brugeois ont surclassé l'équipe de Peter Maes grâce à des buts de Denwsil, Vormer et Refaelov, malgré une réalisation en fin de match de Karelis (3-1). L'équipe de Michel Preud'homme, toujours bien installée à la première place, n'est plus qu'à quatre matches de son rêve et fait le plein de confiance avant de se déplacer à La Gantoise et de recevoir Anderlecht.

© photo news.
© photo news.
© belga.
© belga.
© photo news.
© photo news.

Revivre le direct

1. L'heure de la revanche
Bruges n'avait pas été très inspiré quand il a dû jouer à la Cristal Arena de Genk il y a dix jours. Ce soir-là, l'équipe de Michel Preud'homme avait été ridiculisée, affichant des limites inquiétantes pour un candidat au titre (4-2). Mais en football, cela peut vite tourner. Ce dimanche, Bruges a pris une éclatante revanche sur son adversaire, en le surclassant du début à la fin. Pas toujours très séduisants depuis le début des playoffs, les Blauw en Zwart ont été très convaincants, en jouant comme un véritable (futur) champion. De quoi se montrer optimiste pour la suite. 

2. Quinze jours décisifs
Bruges va désormais disputer deux matches décisifs : en déplacement à La Gantoise, puis sur son terrain contre Anderlecht. Autant dire que si les Gazelles négocient bien ces deux rencontres, ils auront probablement fait le plus dur pour enfin fêter ce premier titre après lequel ils courent depuis 2005. Car on ne voit pas comment Refaelov (encore excellent) et ses coéquipiers pourraient perdre des plumes à Zulte-Waregem ou lors de la dernière journée à domicile contre Ostende. Nul doute que les Brugeois sont pleinement conscients qu'ils joueront leur saison au cours des quinze prochains jours.

3. Genk, des hauts, beaucoup de bas
Genk est décidément capable du pire comme du meilleur. En déplacement, les Limbourgeois sont nettement plus fébriles et cela s'est encore vu au stade Jan Breydel. Pourtant, à 0-0, ils ont obtenu deux belles occasions (quel raté de Bailey!) et un but aurait pu tout changer. Si la quatrième place semblait être promise aux Genkois, ils vont désormais devoir se méfier du retour en force d'Ostende, qui est revenu dans le coup pour la quatrième place, à seulement un point. D'autant que l'équipe a sans doute perdu Ruslan Malinovskyi pour un long moment suite à une sérieuse blessure au genou (ligaments croisés?).

 

Lire aussi

Commenter cet article

Archives