Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


8 objets de tous les dangers que les urgentistes bannissent de leur maison

Publié par MaRichesse.Com sur 28 Mai 2016, 10:37am

Catégories : #ASTUCES, #SCIENCE, #SANTE-BIEN-ETRE, #FAMILLE, #MAISON

8 objets de tous les dangers que les urgentistes bannissent de leur maison

Aux urgences, les médecins assistent à toutes sortes de scènes épouvantables, ce qui nous a conduits à nous poser la question suivante: quels objets considèrent-ils comme dangereux au point de les bannir de leurs maisons et jardins?

Voici les produits du quotidien qui effraient le plus ceux qui soignent en première ligne les accidents.

Les trampolines

"Nous traitons beaucoup d’accidents graves liés aux trampolines. (…) Fractures dans le haut du corps, fémurs brisés, blessures cervicales… Voilà pourquoi la plupart des médecins urgentistes avec lesquels je travaille n’achèteront jamais de trampolines à leurs enfants. Ca ne cause que des ennuis et il n’y a pas un qui soit plus sûr que les autres. Malheureusement, les parents se laissent abuser par un faux sentiment de sécurité, lorsque le trampoline est entouré d’un filet. Ils croient que leurs enfants ne risquent rien." — Ferdinando Mirarchi, médecin, directeur des urgences du centre médical de l’Université de Pittsburgh.

Les piles boutons

"Ces piles sont de plus en plus répandues dans les télécommandes pour voitures et les lampes-torches à LED, mais elles représentent aussi un danger extrême pour les jeunes enfants, qui aiment les objets brillants. En cas d’ingestion, le risque est que le corps étranger reste coincé dans l’œsophage. Lorsqu’il s’agit d’une pièce de monnaie, elle passe le plus souvent toute seule. Mais dans le cas des piles boutons, l’acide contenu dans la pile peut ronger la paroi de l’œsophage et causer des séquelles irrémédiables." — David J. Mathison, médecin, pédiatre urgentiste et directeur de PM Pediatrics.

Les piscines

"Malheureusement, nous traitons tous les étés des cas d’enfants noyés [même ceux qui savaient nager], tombés par accident dans une piscine. Pour moi, le fait qu’il suffit de très peu de temps pour se noyer, souvent sans émettre aucun bruit, m’a dissuadé d’en installer une chez moi. Mes trois enfants sont de bons nageurs et nous les emmenons volontiers à la piscine, mais je sais que je refuse de prendre ce risque-là à l’endroit où je vis." — Dara Kass, médecin, maître de conférences au service des urgences Ronald O. Perelman du NYU Langone Medical Center.

Les Karchers et les échelles coulissantes

"Il existe deux objets dont je ne veux pas chez moi: les Karchers et les échelles coulissantes. Nous soignons souvent des gens, qui, tombés de ces grandes échelles, ont de graves blessures (traumatismes crâniens, pneumothorax, notamment). Même si cela peut surprendre, l’autre accessoire que je ne possèderai jamais, c’est un Karcher, qui peut causer des blessures perforantes ou des lacérations dues à la haute pression du jet d’eau." — Seth Podolsky, médecin, vice-président du Cleveland Clinic Emergency Medicine Institute.

Les armes à feu

"Je suis assez libertaire pour être, en théorie, en faveur du port d’armes, mais je me suis occupée d’assez de suicides d’adolescents et de morts accidentelles d’enfants pour ne jamais laisser les miens ne serait-ce qu’aller dans une maison où les gens possèdent une arme." — Amy Baxter, médecin, pédiatre urgentiste au Scottish Rite Children’s Healthcare d’Atlanta.

Les soupes de Ramen

"Les soupes de Ramen, ou de nouilles en général, vendues dans des gobelets en polystyrène deviennent extrêmement chaudes une fois passées au micro-ondes. De ce que j’ai pu observer, elles constituent la cause la plus courante de brûlures par ébouillantement sur des enfants en bas âge et des nourrissons. Les parents oublient à quel point elles peuvent être chaudes lorsqu’elles restent sur le plan de travail, prêtes à être attrapées par un bébé trop curieux." — David J. Mathison, médecin.

Les antidouleurs périmés

"Les gens conservent leurs vieux médicaments, surtout les analgésiques dont les ordonnances s’avèrent de plus en plus difficiles à obtenir. Mais il faut toujours se débarrasser des médicaments inutilisés. Nous soignons de plus en plus d’enfants en situation d’overdose suite à la prise d’analgésiques à base d’hydrocodone et d’oxycodone [que l’on trouve dans la Vidocin, le Percocet et l’Oxycontin]. Un seul de ces comprimés à libération prolongée peut tuer un enfant." — Ferdinando Mirarichi, médecin.

Les chaises hautes pour bébé

"Je travaille dans un centre de traumatologie pour adultes et enfants. Etant moi-même père, j’ai beaucoup de réserves sur les accessoires pour bébés. Plus de la moitié des visites aux urgences concernant des enfants de moins d’un an résultent de chutes. Je n’achèterais pas de chaise haute pour bébé, car j’ai vu bien trop d’enfants pousser avec leurs pieds sur le rebord et renverser la chaise en arrière. Une chute d’une hauteur de 90 centimètres peut causer une fracture du crâne." — Brian Fort, médecin urgentiste au Central DuPage Hospital. 

 Source

 

Commenter cet article

Archives