Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VW: "Nous n'allons pas laisser la crise nous ralentir"

Publié le 28 Avril 2016, 12:48pm

Catégories : #ECONOMIE

VW: "Nous n'allons pas laisser la crise nous ralentir"

"Mais il s'agira aussi d'une année durant laquelle nous accélèrerons les transformations et jetterons de nouvelles bases pour Volkswagen", selon M. Müller. "Nous n'allons pas laisser la crise nous ralentir. Nous appuierons plutôt sur l'accélérateur, que ce soit dans l'ensemble de nos marques, mais aussi sur tous les marchés concernés."

Le groupe Volkswagen travaille d'arrache-pied sur le développement de sa stratégie, qui devrait être présentée à la mi-2016, selon le CEO de l'entreprise. La nouvelle stratégie devrait se concentrer sur des questions telles que la numérisation, la mise en réseau, l'e-mobilité et de nouveaux services de mobilité.

Le scandale de la tricherie antipollution devrait néanmoins dominer les activités cette année encore. M. Müller a répété jeudi que la tâche principale de Volkswagen dans ce contexte reste de fournir des solutions appropriées aux clients concernés. "Cela reste notre objectif principal jusqu'à ce que la dernière voiture soit mise en ordre."

Selon M. Müller, la mise en place de logiciels falsifiés relatifs aux performances en matière d'émissions de véhicules VW a violé toute règlementation et dépassé les limites éthiques. "Nous le regrettons profondément. D'autant plus que nous savons que nous avons déçu beaucoup de personnes, des gens qui avaient placé leur confiance dans Volkswagen. Nous prenons nos responsabilités et ferons tout le nécessaire pour regagner la confiance de ces personnes."

Le groupe Volkswagen, qui dispose de douze marques, a produit 9,9 millions de véhicules l'année dernière, soit une baisse de 2,0% par rapport à l'année précédente. Cependant, le groupe a été en mesure d'augmenter les ventes à 213,3 milliards d'euros, contre 202,5 milliards d'euros en 2014. Pour le scandale de la tricherie antipollution, Volkswagen a enregistré une provision de 16,2 milliards d'euros. Le résultat opérationnel a diminué d'un bénéfice de 12,7 milliards en 2014 à une perte de 4,1 milliards d'euros.

Par ailleurs, les membres du comité de surveillance ont vu leurs revenus baisser de 94% à la suite du scandale. Alors que la rémunération du conseil de surveillance de VW était chiffrée à un peu plus de 12 millions d'euros en 2014, ce montant a chuté en 2015 à 697.000 euros. La raison de cette importante diminution est le dividende minime que le groupe VW est prêt à verser pour 2015. En effet, la rémunération des superviseurs est directement liée au niveau de la rémunération des actionnaires. Volkswagen a l'intention de verser un dividende de 0,11 euros par action pour 2015 et de 0,17 euro par action privilégiée. Le dividende s'élevait à 4,80 euros par action en 2014.

source

Commenter cet article

Archives