Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Vous voulez trouver l'amour ? Mangez des bonbons

Publié le 19 Avril 2016, 12:36pm

Catégories : #HOMME-FEMME, #HEUREUX

Vous voulez trouver l'amour ? Mangez des bonbons
Et si la gourmandise était notre sésame pour trouver l'âme soeur ?

Plusieurs enquêtes scientifiques ont déjà permis de démontrer, par le passé, que si nos émotions influaient sur notre perception du goût, ce que nous mangeons peut également avoir un impact sur ce que nous ressentons. Or, une nouvelle étude, relayée par le Washington Post vient de révéler que si nous consommons une boisson sucrée plutôt que de l'eau, nous serions plus romantiques et plus enclins à accepter un rendez-vous galant. Et cela serait valable pour le sucré de manière générale.

L'amertume, un frein à l'amour

A l'inverse, consommer un aliment amer comme du pamplemousse, peut nous rendre plus agressives et stressées. "Le goût amer est un signal de danger. Il est donc tout à fait logique que les gens ayant une sensibilité accrue au goût amer peuvent aussi avoir une plus grande sensibilité à d'autres signaux de dangers dans d'autres domaines de la vie, comme le domaine social", explique l'un des auteurs de l'étude, Michael Macht, professeur de psychologie à l'Université de Würzburg, en Allemagne.

Les bonbons c'est magique
Les bonbons c'est magique
Haribo Tirlibibi Boîte de Bonbons 500 g
 
Chupa Chups 30 Mini Sucettes 180 g

Des bonbons pour trouver l'amour

Conclusion, les bonbons ne sont peut-être pas hyper bon pour la santé, mais c'est quand même nettement plus efficace pour décrocher un rencard et nous pousser au romantisme qu'un morceau de pamplemousse qui nous donnerait, au contraire, envie de mener la vie dure à notre "target". On prendra donc soin de s'enfiler un paquet de Fraises Tagada pendant qu'on flirte sur Tinderet d'en refiler une poignée à son rencard une fois sur place, histoire de le mettre dans l'ambiance.                                                                                                                                                source

Commenter cet article

Archives